http://www.one.org
Help

Help keep tech support a family business…

Too bad there’s not a version intended for professionals and in french, otherwise, I’d be a big user of this genius service… Even just in french, in fact. There’s a big demand for this!

Teach Parents Tech


Dommage qu’il n’y ait pas une version non “familiale” et en français, parce que là, je serai un gros utilisateur de ce service génial… Même juste en français, en fait. Il y a une grosse demande pour ça !





Fat bastards…

Via my dear friend and informant, Richard…

A.I.G. Takes Its Session in Hot Seat
By MICHAEL J. de la MERCED and SHARON OTTERMAN
Published: October 8, 2008
At a hearing on compensation and spending at A.I.G, one lawmaker criticized the “unbridled greed” of executives.

Excerpt:

A day after questioning the compensation and spending at the bankrupt Lehman Brothers, lawmakers exploring the causes of the credit crisis were treated on Tuesday to examples of the spending habits at another troubled financial firm.

A week after the insurance giant, the American International Group, received an $85 billion federal bailout, executives at its life insurance subsidiary, AIG General, held a weeklong retreat at the exclusive St. Regis Resort in Monarch Beach, Calif. Expenses for the week, lawmakers were told, totaled $442,000, including $200,000 for hotel rooms, $150,000 for food and $23,000 in spa charges.

In addition, the former A.I.G. executive who led the London-based division whose implosion is largely blamed for the insurance giant’s downfall, Joseph J. Cassano, continues to receive $1 million a month from the company, on top of the $280 million he received in the last eight years.


Big Insurer's Spending Habits Disclosed




If only there was an immanent justice for all those people… But no, the only persons not impacted by the worldwide financial crisis are the rich ones. They will only get richer, whatever happens. The average people will get poorer and the poor people will end in the streets.

And scums like sarkozy and his friends are only there to make sure this does not change. And the fat bastards, the glorified salesmen working in big corporations, to sell even water to countries will keep on buying castles quietly and pay for their whores and their obsequious courts of parasites.

It’s this kind of things that justify the acts of people like Action Directe. It’s this kind of indecency that drives me mad.


patrick rousseau est un inculte gros porc, indécent, surévalué et surpayé


Par mon ami et informateur Richard…

A.I.G. Takes Its Session in Hot Seat
By MICHAEL J. de la MERCED and SHARON OTTERMAN
Published: October 8, 2008
At a hearing on compensation and spending at A.I.G, one lawmaker criticized the “unbridled greed” of executives.

Extrait:

Un jour après la mise en cause des compensations et des dépenses liées à la faillite de Lehman Brothers, les hommes de loi explorant les causes de la crise du crédit ont découvert mardi deux exemples des habitudes de dépense d’une autre société à problèmes.

Une semaine après que le géant de l’assurance American International Group ait reçu 85 milliards de dollars de prêt fédéral, les dirigeants de sa branche assurances vie, AIG General, ont organisé un séminaire d’une semaine au luxueux St. Regis Resort à Monarch Beach, en Californie. Les dépenses pour la semaine se sont montées à 442 000 $, dont 200 000$ de chambres d’hôtel, 150 000$ de nourriture et 23 000 de SPA.

En outre, l’ancien dirigeant de A.I.G. à la tête de la branche londonienne, dont l’implosion est largement responsable de la chute du géant de l’assurance, Joseph J. Cassano, continue à recevoir 1 million de dollars par mois de la société, en plus des 280 millions de dollars qu’il a reçus au cours des huit dernières années.


Big Insurer's Spending Habits Disclosed




Si seulement il y avait une justice immanente pour tous ces gens… Mais non, les seules personnes qui ne sont pas impactées par la crise financière mondiale sont les riches. Ils ne feront que s’enrichir, quoi qu’il arrive. Les classes moyennes vont s’appauvrir et les pauvres finiront dans la rue.

Et les ordures comme sarkozy et ses amis sont là pour s’assurer que cela ne changera pas. Et les gros porcs, les vendeurs surévalués des grandes entreprises, qui vendent même l’eau aux pays, continueront à s’acheter sereinement des châteaux et à entretenir leurs putes et leurs obséquieuses cours de parasites.

C’est ce genre de choses qui justifient les actes de gens comme ceux d’Action Directe. C’est ce genre d’indécence qui me rend fou.

Autodafés à nos portes…

1933 May 10 Berlin book burning -- taken from the U.S. National Archives
Les livres interdits sortent du placard, par Sophie Cois - ©2008 20 minutes, avec mes corrections…



Curieux rituel. Depuis vingt-sept ans, chaque dernière semaine de septembre, les Américains fêtent les livres censurés !

Organisée par l'Association des bibliothèques américaines (ALA), cette semaine se veut une célébration de la liberté d'expression et de celle de lire. L'occasion pour les Américains de se rappeler que des œuvres telles que Hamlet de Shakespeare ou 1984 de George Orwell ont un jour été censurées.

Rien que l'année dernière, des plaintes contre 420 livres ont été déposées dans des bibliothèques ou des écoles, bien souvent par des parents soucieux de préserver leurs enfants. De quoi exactement ? Si les œuvres contenant un langage cru ou des scènes explicites sont évidemment ciblées, ce ne sont pas les plus attaquées.

En 2007, la palme est revenue à un livre pour enfants racontant l'histoire vraie d'un couple de pingouins mâles du zoo de New York qui a élevé un bébé. Selon l'ALA, le plus grand tort de l'ouvrage est de montrer l'homosexualité de manière positive. Plus surprenant encore, entre 2000 et 2005, le classement des oeuvres les plus contestées a été dominé par la série des Harry Potter pour cause d'incitation à la sorcellerie !




sarah palin with lipstick
Sarah Palin est-elle inquisitrice ? par S. C. - ©2008 20 minutes



Depuis quelque temps, une fausse (?) liste de livres que la colistière de John McCain aurait essayé de faire retirer de la bibliothèque de Wasilla, en Alaska, circule sur Internet. L'affaire est née après deux articles du New York Times et de Time Magazine.

En 1996, alors qu'elle était candidate à la mairie de Wasilla, Sarah Palin aurait demandé à trois reprises à la bibliothécaire comment faire interdire des livres. Celle-ci aurait répondu qu'il n'y avait rien à censurer. Peu de temps après son élection, Sarah Palin tente de la faire licencier. Un renvoi qui n'a finalement pas eu lieu grâce au soutien des habitants.

Au vu de l'ampleur prise par l'affaire dans la presse, un porte-parole républicain a démenti et affirme qu'aucun livre n'a disparu de la bibliothèque de Wasilla.



Rapide best-of des saloperies de cette raclure de future vice-présidente des États-unis :

Sur les sujets de société, elle est « pro-vie » (pro-life), c'est à dire hostile à l'avortement en toutes circonstances, à moins que la vie de la mère ne soit menacée.

• Membre de la National Rifle Association à l'instar de la plupart des Alaskans, Sarah Palin a salué la décision de la Cour suprême des États-Unis mettant fin à l'interdiction de porter des armes dans la capitale du pays.

• Favorable à la peine de mort, elle est également opposée au mariage homosexuel et aux cours d'éducation sexuelle à l'école, préférant prôner l'abstinence sexuelle avant le mariage.

Elle estime par ailleurs que le créationnisme et la théorie de l'évolution doivent être similairement enseignés dans les écoles.

Sur les questions économiques, Sarah Palin se considère fiscalement conservatrice, ne connaissant pas de meilleur système que le libéralisme économique pour assurer aux meilleurs projets d'avancer.

Sur l'environnement, elle a affirmé à plusieurs reprises que le réchauffement climatique n'était peut-être pas un problème créé par l'homme et comme gouverneur de l'Alaska, a porté plainte à Washington pour contrer la décision du gouvernement de placer l'ours polaire sur la liste des espèces menacées.

Le 29 septembre 2008, le quotidien californien Los Angeles Times relaie les propos de Philip Munger, un ancien professeur de musique d'un lycée de Wasilla, militant démocrate opposé à Palin et bloggueur progressiste, lequel affirme que Sarah Palin lui aurait confié en 1997 qu'elle croyait que « les dinosaures et les hommes avaient vécu en même temps sur Terre, il y a six mille ans ».




Comme l’a dit Barack Obama, “vous pouvez mettre du rouge à lèvres à une truie, ça reste une truie”…

OBAMA: Let's just list this for a second. John McCain says he's about change, too. Except -- and so I guess his whole angle is, "Watch out, George Bush, except for economic policy, health-care policy, tax policy, education policy, foreign policy, and Karl Rove-style politics. We're really gonna shake things up in Washington." That's not change. That's just calling some -- the same thing, something different. But you know, you can -- you know, you can put lipstick on a pig; it's still a pig.






Et ce sont les mêmes personnes que Palin et compagnie, avec les mêmes mentalités, qui forment le soutien principal de sarkozy ! Ce qui ne peut que m’inciter à citer Heinrich Heine : « Là où on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes. »