http://www.one.org
juin 2009

XXIst century killed the eighties' stars…

Farrah Fawcett yesterday and Michael Jackson today. Dead. I can’t believe it. The eighties are dying. I’m next.

Let me shed a tear, please.

200px-Jillmunroe Michael_Jackson_1984


Farrah Fawcett hier et Michael Jackson aujourd’hui. Morts, j’ai du mal à y croire. Ce sont les années 80 qui meurent. Je suis le prochain.

Laissez-moi verser une larme…


Comment hacker le buzz ?

Eh bien voilà, toutes ces vidéos faussement amateur, ces clins d'œil qui démontraient des usages transgressifs et innovants du (téléphone) mobile, tout ça, nous nous doutions bien qu'il y avait plein de mots étranges et tellement modernes derrière, comme marketing, viral, buzz. Tous ces mots qui font vibrer les annonceurs.

En tout cas, cette fois, c'était amusant et décomplexé. Comment avoir un mars gratuit, comment déclencher les sirènes d'une voiture de police, comment avoir le numéro de téléphone d'une fille sans avoir à le lui demander…

Et au final, c'était tout simplement M6 mobile by Orange qui voulait promouvoir son nouveau produit. Et, bien sûr, le site qui l'accompagne : Incroyable mobile.

Et c'est quoi ? Tout simplement un opérateur virtuel, très orienté 13 - 25 ans, avec les services qui vont avec.

Bon, pourquoi parler de ça ? Pas pour faire de la pub, elle se fait très bien toute seule. Simplement pour dire que, finalement, les blogs ne sont pas (encore) morts et qu'ils peuvent encore s'amuser à jouer le jeu, quand la campagne est bon enfant. Et servir à faire, en toute bonne foi, de la publicité à une marque qui n'a encore aucune notoriété.

Est-ce à dire que les blogs sont devenus mûrs ? Comme la presse classique ? Qu'ils peuvent, eux aussi, un jour envisager d'arborer dans un coin d'un billet, la mention "publi-information" ? Qui sait…

Comment hacker une voiture de flics à New York ?

Ça serait hilarant, ça, non ? Si seulement ça fonctionnait. Certainement pas une des nouvelles fonctions du iPhone OS 3.0, j'ai vérifié. ;o)





Ok, this would be funny, huh? If only it could work. Definitely not a function of iPhone OS 3.0, I've checked. ;o)

Comment hacker un mars ?

Eh ben, si même Kevin s’y met, nous voilà bien !



Comment avoir ses Mars gratos?
envoyé par kevin-pugin - Plus de vidéos campus.



Oh well, if Kevin is at it, too, where are we going to ?

Comment hacker un panneau du périph ?

C’est en ce moment la folie sur les nouvelles applications des mobiles.

Le plus intriguant est que ça se répand comme une traînée de poudre et que ça n’évoque que des fonctions indépendantes de l’appareil, mais liées au réseau.





It’s the new craze, the new mobile phone applications.

The most puzzling is that it’s spreading fast and wide and only refers to phone independant uses, seemingly related to the network.

But if you unplug…


xkcd - A Webcomic - Addiction

But if you unplug everything, it gets so quiet you hear that high-pitched empty-room hum. And then the whispers begin.

Tocards !

J’ai oublié de vous la raconter, celle-là : jeudi 11 juin, je suis passé, par curiosité, dans la grosse boutique Orange du Cours de l’Intendance, celle qui faisait partie des quelques qui avaient vendu l’iPhone version 1 en avant-première, lors de sa disponibilité en France, la veille au soir de sa sortie officielle.

Sachant que lundi dernier (8 juin), ont été annoncés la disponibilité du nouveau firmware le 17 et de l’iPhone 3G S le 19. Et, en suivant, sa disponibilité mondiale à cette date, dans les réseaux commercialisant déjà l’iPhone. Dont Orange en France (avec SFR et Bouygues).

J’avise une jeune fille qui s’ennuyait et qui me demande si elle peut me renseigner. Je lui réponds que oui, certainement.

Moi : « J’aimerais savoir si vous allez proposer des offres de renouvellement pour les abonnés avec un iPhone 3G, afin de passer à l’iPhone 3G S, le 19 juin prochain. »

La fille me regarde comme si je lui avais demandé de me démontrer la théorie unifiée de l’univers.

Je lui ré-explique plus lentement et simplement. Elle me regarde de la même façon et commence à regarder de tous côtés, affolée.

Elle voit alors un type qui semble faire office de chef dans les lieux. Elle l’appelle et lui dit : « Le monsieur veut savoir… » puis se tourne vers moi et ajoute : « Expliquez-lui, vous ! » avec un air assez agressif, comme si elle me tenait pour responsable de la faim dans le monde.

Je zappe la pétasse et je réitère ma demande au type. Qui me regarde, les yeux inexpressifs, sans ciller mais sans répondre non plus.

Je répète donc ma question, à nouveau plus lentement et plus simplement.

Il me répond alors, avec un air de défi : « Vous savez, nous, on ne sait qu’on va le vendre que depuis ce matin, alors, hein ! »

Ce à quoi je lui réponds, l’air surpris : « Mais tout le monde sait depuis lundi dernier que l’iPhone 3G S sera disponible le 19 juin, après la sortie du firmware 3.0 le 17 juin ! Ça a été annoncé officiellement, c’est dans toute la presse. »

Le type me regarde avec un mélange de mépris et de vexation et me dit : « Ah ben alors, vous saurez les tarifs avant nous… » et marque ainsi la fin de la conversation, de toute évidence. Ce à quoi je lui réponds, avec un grand sourire moqueur : « Oui, de toute évidence, oui ! ».

Je tourne les talons et m’en vais, avec une fois de plus la confirmation que Orange est vraiment un ramassis de (biiip), sur tous les plans. J’avais déjà quitté à regrets SFR pour avoir un iPhone, là, j’ai vraiment de plus en plus envie de retourner chez cet opérateur. S’ils font une offre intéressante, je sais déjà que je vais « switcher » !

Our dogcow

Il y a quelques mois de cela, nous avons décidé d’adopter un chien de la SPA. Nous y pensions depuis un moment déjà quand, un jour, sans que cela soit réellement décidé, nos pas nous ont menés jusqu’au refuge. Nous savions déjà comment il s’appellerait.

Nous sommes arrivés là-bas, sans les enfants (déjà pour nous, c’est difficile, alors pour eux…). Nous avons fait le tour et certains chiens nous plaisaient. Mais qu’est ce que c’est dur de voir tous ces chiens, en cage, qui vous regardent avec leurs yeux tout plein de demande (c’était le moment anthropomorphique).

En revenant à l’accueil, tous ceux que nous avions choisi étaient trop gros pour l’appartement. Si nous venions adopter, ce n’était pas pour que le chien soit malheureux chez nous.
Les bénévoles nous ont montré un chien, qui avait été arrêté par la fourrière, qui était tout juste adoptable et qui sortait de l’opération de stérilisation.

Elles l’ont posé sur le comptoir, il est venu nous voir. Ils nous a regardé avec ses gros yeux globuleux. Il est pas beau mais j’ai été attendri. Je me suis tourné vers T et lui ai demandé « on peut le prendre ? ».

Il est reparti avec nous, la tête encore pleine d’anesthésiant.

Et voilà à quoi il ressemble :

IMG_0015



Son nom ? Qui était déjà choisi ? Clarus. Oui, comme le Clarus du Mac. Il lui ressemble et qu’est ce qu’il y avait sur la carte d’adoption ?

S.P.A Société protectrice des animaux





Le dogcow ! Il était fait pour nous ce chien.

Comment hacker un distributeur de friandises ?

Bien, les applications des téléphones mobiles deviennent de plus en plus intéressantes.

Bon, ce n’est pas très légal (comment ce genre de manœuvre pourrait l’être ?) et moralement douteux. Mais c’est CLASSE !

Et maintenant, où peut-on télécharger cette application ?





Well, the mobile phone applications become more and more interesting.

Ok, this is not very legal (how could it be?) and morally not very nice. But how COOL is it!

Now, where do you download this app?

Comment hacker une voiture de patrouille ?

Bon, les nouveaux usages du mobile, on commence à les découvrir avec l’iPhone et le fabuleux App Store.

Mais ne serait-il pas possible d’aller plus loin, de faire des choses plus amusantes et plus extrêmes ?

Comme, par exemple ceci.

Bon, maintenant, il ne faut pas que ça reste trop secret. Donc, qui a programmé la petite merveille et surtout comment, hmmm ?







Well, the new uses for mobile phone begin to become obvious, with iPhone and the fabulous App store.

But couldn’t we do more funny and risqué things, huh?

Like, for example…

Well, now, it shouldn’t remain too secret. So, who coded the little wonder and, most of all, how, hmmm?

Danger !

On me fait passer ça :

«Sans juger, je ne fais que renvoyer le lien... hardcore ! h††p://abimopectore.over-blog.caum/article-1o68175o.html»




Je ne regarderai même pas. Et je vous conjure de ne pas le faire non plus. Il faut de toute façon se méfier de ces films de propagande qui compilent des « images choc » sans nécessairement de cohérence réaliste ou scientifique.

Bien sûr que c'est « gore », c'est quelque chose qui n'est pas beau et terriblement dur à vivre. C’est un intervention qui n’est anodine pour aucune des personnes impliquées, directement ou indirectement. C’est un échec et une souffrance. Une tragédie et une douleur inextinguible.

Bien sûr qu'il y a quelques connasses qui "utilisent" l'avortement comme un moyen de contraception. Mais elles le feraient de toute façon, légal ou non. Ce n'est pas ces quelques brebis galeuses qui doivent nuire à la possibilité donnée à celles qui ont BESOIN de cette porte de secours d'en user quand elles n'ont plus d'autre choix.

En revanche, il y a beaucoup de femmes, de tous âges et de toutes conditions qui se retrouvent dans des situations où c'est la dernière solution. Et pas parce qu'elles ont été légères ou inconséquentes, mais parce que, parfois, la contraception n'est pas totalement fiable et qu'elles ne peuvent matériellement pas assumer un enfant à ce moment de leur vie ou parce qu'elles ont subi des abus. Et elles ne la choisissent jamais de gaieté de cœur. Et le vivent dans une grande souffrance avant, pendant et après. Longtemps après. À vie.

Et pourtant, c'était la moins mauvaise solution. Mais elles en paieront le lourd prix à vie.

Alors, moi, je JUGE ceux qui font circuler ces images avec des arrière pensées intégristes visant à culpabiliser les VICTIMES qui ont recours à l'avortement et à chercher à faire interdire cette pratique dans des conditions acceptables financières et d'hygiène. Et mon jugement est sans appel. Ces gens (j'en ai encore vu qui ont manifesté sous mes fenêtres la semaine dernière avec leurs slogans simplistes et l’enthousiasme gerbant de ceux qui pensent avoir toutes les réponses et j'avais envie de leur jeter des pavés) sont des ordures intégristes et passéistes, qui, aux USA, vont jusqu'à faire des attentats contre les cliniques pratiquant l'avortement et assassiner les chirurgiens.

Il est très inquiétant de voir ces obscurantistes monter en puissance.

Il ne faut pas contribuer à propager leur propagande honteuse. De mielleux donneurs de leçons vont sans doute me dire que mes termes sont « insultants » pour ces personnes, mais il est des circonstances où les mots polis et bien choisis sont trop tièdes et enlèveraient à mon discours la puissance cathartique que j’ai besoin de lui donner. Et quels que soient les termes que je choisis, il ne s’agit que de forme et c’est du fond que je veux traiter ici, avec précision et force.

Et il ne faut pas utiliser le terme "bébé" avec autant de facilité. Il s'agit, dans les conditions prévues par la loi, de FUTURS BÉBÉS, pas de bébés. Ce sont des embryons qui auraient pu devenir des êtres humains, oui. Mais dans quelles terribles conditions, parfois.

Revenir sur ce droit à l'avortement est dans la même mouvance que l'homophobie, le refus des différences de toutes sortes, tous ces discours qui tendent à légitimer le rejet de celles et ceux qui ne rentrent pas dans une norme judéo-chrétienne orthodoxe et intégriste. Ces discours et comportement légitiment les attitudes de rejet d'abord, puis la violence contre ceux qui ne correspondent pas à l'image sclérosée qu'ont de la société et de l'humanité ces fachos indignes de se dire chrétiens !

C'est condamnable, dangereux, fasciste !

On commence par remettre en cause le droit à l'avortement. Ensuite quoi ? On retire le droit de vote aux femmes ? On pénalise la sodomie ? On chasse les musulmans de France ? On intronise le président à Notre Dame ? On trouve que les excisions et les circoncisions, ces mutilations sexuelles pratiquées en outre par des non médecins, dans des conditions d’hygiène nulles, pour « raisons religieuses », sont acceptables ? …

Avec le président que nous subissons actuellement, ces gens se sentent plus forts, c'est évident. Et c'est réellement inquiétant. Parce que si nous continuons à subir cette présidence, ils vont se renforcer encore et bientôt se sentir de plus en plus soutenus et leur violence va oser s’exprimer. Et nous allons vers une situation qui risque de leur faire obtenir gain de cause, rien que parce que les équipes médicales n’oseront plus pratiquer, par peur.

Et c’est alors une inégalité de plus qui va apparaître. Parce qu’il faut bien savoir que les riches et puissants continueront à avorter, discrètement, même en affichant une opposition de façade, mais en payant très cher un « service » et une discrétion qui ne seront plus disponibles pour les autres. Et c’est la porte ouverte au retour des pratiques clandestines et dangereuses, pour celles qui n’auront pas les moyens des amis du président.

Alors voilà un sujet de plus qui n’est pas anodin, qui mérite qu’on s’y intéresse et qu’on soutienne toutes celles et tous ceux qui se battent pour préserver cette avancée durement acquise. Il ne faut pas laisser se banaliser ces régressions morales et intellectuelles.

Mais est-ce encore possible, dans une société où 60% des gens sont assez lamentables pour ne pas aller voter ? Et particulièrement quand ceux qui ne votent pas sont justement en majorité ceux qui auraient toutes les raisons de le faire, pour s’opposer à ce pouvoir qui nous fait violence.

J’angoisse à l’idée de l’état dans lequel mes enfants vont trouver le monde.