http://www.one.org
juin 2008

Visitor 182,054

Oh well… Does Nikolai get so bored he visits this blog in search for inspiration for his guest blogging?

Visit 182,054

Indeed, this guy surfed from Google, in Moutain View… Woaw… Well, I don’t know if it was an error or if the tools are inaccurate, but he sure didn’t stay long.

Le live de Secret Story gratuit ?

Symptômes que ça va encore plus mal que d’habitude ? Plein. Mais juste un exemple : il a fallu le billet de ¥€$ sur son trop-plein de visites pour que je découvre qu’il y avait une saison 2 de Secret Story et qu’en plus elle avait déjà commencé…

Le sujet à problème est un billet dans lequel il expliquait comment regarder gratuitement le live de Secret Story. C’est vrai que payer pour ça, c’est tout de même assez… euh… lamentable ?

Remarquez, au final, c’est finalement une bonne chose que ça aille mal, ça me fait “rater” un truc que je méprise et qui ne fait que me faire fulminer et produire des billets à répétition, dont tout le monde se fout.

Vive la déprime, youpi. :o(

Dogs rule!

Malgré son style graphique, j’aimais bien cette blogueuse, car elle est utilisatrice de Mac et que Lionel me l’avait fait découvrir très récemment.

Mais après son billet anti-chien, auquel je réagis en transformant le slogan débile et à la ponctuation défaillante en quelque chose de plus décent, je ne suis plus du tout du même avis.

Voici donc ce qu’aurait du être le t-shirt en question, l’auteur eût-il été équipé d’un cerveau. Quant à moi, oui je sais que je suis un graphiste nul et qu’en plus c’est fait à la va-vite, mais c’est le sens du message et la rapidité de ma réaction qui m’importaient.

J'aime mon appartement, je jette mon chat.

Bienvenue au sarkoland…

Jean-Marie Sarkopen © zanorg.com
Ça fait mal au cul de le dire, mais je partage totalement l’analyse de le pen sur le fait que la France prend les caractéristiques d’un régime de dictature ! Ce n’est d’ailleurs pas un phénomène récent, il date juste d’un an, maintenant, depuis que sarkozytler a été porté au pouvoir par une majorité nuisible, composée de quelques infâmes cyniques qui savaient où cela nous mènerait et de beaucoup d’abrutis congénitaux qui sont maintenant surpris, déçus, voire horrifiés.

C’est un comble, mais après s’être fait dépouiller de ses thèmes de campagne les plus répugnants par sarkozy, avec succès pour ce dernier, puisqu’il s’est fait élire entre autres grâce à eux ; voilà que Le Pen se retrouve en position d’être, de loin, le plus démocrate des deux. On comprend l’amertume de se retrouver en position de trublion face à un concurrent qui est devenu leader en piquant toutes les idées développées depuis toujours.

Il n’en reste pas moins que chaque mot de le pen cité dans cet article précis est lourd de sens : absolument vrai et clair dans son analyse de la situation que nous subissons.




Le court article de Libé :

Le président du Front national Jean-Marie Le Pen a estimé aujourd’hui que la France prenait les caractéristiques d'un régime de «dictature», avec «contrôle gouvernemental des médias» et «délabrement de l'économie».

Un «contrôle gouvernemental des médias allant de pair avec le délabrement de l'économie, c'est le lot commun des dictatures», a estimé Jean-Marie Le Pen dans un communiqué, au lendemain de l'annonce par Nicolas Sarkozy que le futur président de France Télévisions serait nommé par l'exécutif.

Cette réforme «supprimera toute ambiguïté» sur les chaînes publiques, qui seront «clairement des chaînes de propagande gouvernementale», a déclaré Jean-Marie Le Pen. Elle est «démocratique au sens qu'avait ce mot en Russie soviétique», ironise-t-il également.

Le dirigeant frontiste note que la réforme a été annoncée au moment «où le moral des ménages bat un nouveau record historique à la baisse, et où la Cour des comptes lance un nouveau cri d'alarme sur la situation financière de la France».


∞ + 1

Sur les excellents conseil d’un ami, au courant de nos démêlés avec francetelecom, j’ai décidé de ne pas renoncer et de contacter leur Service National Consommateurs. Histoire d’avoir un souvenir de la chose à titre personnel et de tenir au courant les quelques rares personnes que ça intéresse, tout en amusant (j’imagine) les autres, voici le courrier que je leur envoie par ce formulaire

Au passage, ces abrutis dégénérés veulent que j’écrive mon nom avec une faute, car leur formulaire de merde n’accepte pas les accents ! Ce n’est pas mon nom qui est incorrect, c’est votre service technique, bande d’escrocs !


Erreur(s) :
Votre nom est incorrect, merci de le modifier (accents non autorisés).





Cela fait un an et demi maintenant que je tente en vain de faire réagir vos services techniques sur un problème majeur.

La ligne téléphonique qui est supposée apporter téléphone et internet à mon domicile pendouille lamentablement en façade comme dans une favella, abîmée et raccordée à un boîtier explosé et ouvert à toutes les intempéries.

C'est un comble, pour un immeuble qui se trouve dans un quartier classé d'une ville elle-même classée patrimoine mondial de l'UNESCO ! Je tiens d'ailleurs à votre disposition une magnifique photo de l'installation, digne du tiers-monde, dont je vous parle.

C'est d'autant plus un comble que, depuis que les problèmes de perte de liaison (téléphone et surtout ADSL) ont commencé à apparaître, je n'ai cessé de contacter les services techniques, qui m'ont pratiquement toujours répondu qu'ils n'avaient AUCUN historique concernant ma ligne (preuve qu'ils l'effacent, car j'ai appelé ou me suis déplacé à l'agence la plus proche au moins huit fois)

Mon fournisseur d'accès ADSL est la société Free. Ils ont réussi à faire venir un technicien de francetelecom avec un des leurs. Leur diagnostic commun a été clair et simple : il faut tout simplement réparer la ligne qui dépend de francetelecom et qui, vu son état, étonne plus quand elle fonctionne que quand elle cause des pertes de synchronisation.

Mais depuis, toujours rien.

À chaque fois qu'un rendez-vous a été donné par l'agence technique de francetelecom, nous n'avons vu personne venir, ni dans le créneau horaire indiqué, ni même dans la journée indiquée, pas plus dans la semaine. Bref, personne n'est jamais venu à aucun de ces rendez-vous. Sans même prévenir ou donner d'explication et encore moins d'excuses.

Des travaux de ravalement ont été faits entretemps. Ce fut l'occasion pour un électricien de venir refaire toute l'installation électrique et autres câbles dans l'immeuble et chaque appartement. Tout passe maintenant en interne, proprement et aux normes, dans des gaines techniques faciles d'accès.

Mais il faut malheureusement qu'un technicien de francetelecom vienne passer, allez, soyons généreux, disons dix minutes, pour raccorder la ligne externe à celle de l'immeuble. Et, enfin, tout fonctionnera. Un rendez-vous avait été pris par le syndic de l'immeuble, avec l'électricien et un technicien francetelecom, pour qu'il puisse, en suivant, raccorder ses câbles internes aux prises de téléphone des appartements. Il a attendu toute la journée en vain. Personne n'est jamais venu, sans prévenir ni présenter des excuses.

Cette situation est anormale et ne se serait jamais produite à l'époque où votre société était encore un service public, qui fonctionnait bien mieux. Depuis que vous êtes devenue une entreprise commerciale, le service est devenu inexistant, alors que les tarifs grimpent en flèche. C'est lamentable.

Je me tourne donc vers vous dans l'espoir de faire enfin avancer les choses, "à l'amiable", j'insiste sur les guillemets, car je n'ai plus du tout envie d'être aimable. Ceci avant la prochaine étape, qui sera le recours à une association de consommateurs, pour une plainte en bonne et due forme.

Cela fait maintenant un an et demi que je paye mes factures francetelecom pour un service qui ne m'est pas rendu et pour qu'on se moque de moi de façon scandaleuse. En tout état de cause, sachez que je compte bien demander et obtenir le remboursement des abonnements payés pour rien sur cette période, car je n'ai continué à les payer que pour ne pas me mettre en tort et certainement pas parce qu'ils correspondaient à un service réellement rendu.

Ne tentez pas de me contacter sur le numéro de ligne fixe cité en référence, cela fait maintenant longtemps que j'ai compris que cette ligne n'était pas fonctionnelle, je ne suis donc joignable que par GSM (… … … … …) ou mail.

L'agence de syndic qui gère l'immeuble et qui pourra faire venir l'électricien si, par miracle, vous venez un jour réparer, est : … 1 rue … 33000 Bordeaux 05 56 … … …

Et l'adresse de l'immeuble est : 2 rue… 33000 Bordeaux

Madame, Monsieur, je ne suis guère d'humeur à vous présenter mes salutations, ni cordiales ni respectueuses,

T… …

Exposition…

Zerbeline Expose '08
Cliquez sur l’image pour voir l'affiche en grand • Click on the image to see the poster at full size

zerbeline.com • • +33 6 16 98 49 65


Quand ?
juin, juillet et août 2008
When?
june, july and august 2008

Où ?
au studio Combes, 5 rue Louis Combes à Bordeaux - sonnez à "danse"
Where?
at the Combes dance studio, 5 rue Louis Combes in Bordeaux, France - ring at "danse"

Heure ?
accès libre de 17h à 21h, du lundi au vendredi ou sur rendez-vous
à partir de juillet, sur rendez-vous seulement
Time?
free access from 5PM to 9PM, monday to friday or by appointment
starting in july, by appointment only

Quoi ?
une nouvelle forme de danse retranscrite
What?
a new way of dancing and writing it







iCancer

Bah, je ne l’utilise qu’avec le casque, donc je présume que je n’aurais pas un cancer du cerveau, plutôt des testicules…

Cela dit, ce dessin montre de toute évidence un vendeur Orange, ils sont les seuls à porter une cravate ringarde pour vendre un iPhone, les vrais vendeurs Apple portent des t-shirts et n’ont pas l’air niais. À supposer qu’ils veuillent en vendre un. Je peux vous assurer qu’ils font tout leur possible pour vendre tout SAUF un iPhone, ces trouducs de chez Orange !


Le nouvel iPhone est accessible au haut débit.
« Comme ça, les tumeurs se développent deux fois plus vite ! »

Le nouvel iPhone est accessible au haut débit. «Comme ça, les tumeurs se développent deux fois plus vite !» • The new iPhone surfs in high speed. «That way, the tumors spread twice as fast!» © ? / Télérama 24 juin 2008

The new iPhone surfs in high speed.
«That way, the tumors spread twice as fast!»



Well, I’ve never used mine wihout the earphones, so I guess I won’t have a brain tumor, but rather a testicle tumor…

Besides, this cartoon obviously shows an Orange dealer, they are the only ones who would wear a ridiculous necktie to sell an iPhone, the real Apple sellers wear a t-sirt and don’t look stupid. Provided they want to sell one. I can assure you they do what they can to make buy anything BUT an iPhone, these Orange assholes!

Faites de la musique, pas de la beauferie…

Fête de la Musique - 21 juin
C’est la Fête de la Musique… une belle invention Française (pas souvent qu’on a l’occasion de faire cocorico, depuis qu’on a un président digne d’une dictature coréenne) et un concept génial. Et pourtant, certains pensent que ça justifie de laisser des “bandas” en liberté dans les rues…

Dieu sait si je peux, en les aimant ou pas, là n’est pas la question, envisager que tous les styles de musique se côtoient, soient traités à égalité. Mais je ne comprends pas du tout le rapport, même lointain, qu’il peut y avoir entre ces beaufs braillards et la musique !

Ce qui me fait penser que j’ai oublié de faire un stock de pavés pour leur jeter dessus. Du quatrième étage, ça peut probablement les réduire au silence, si je vise bien.

There's always room for improvement…

« He is one of those people who would be enormously improved by death. »


Saki

Bientôt un an et demi que la connexion internet est très mauvaise à tout juste acceptable, avec des débits plus proches du minitel que de l’ADSL… quand elle fonctionne.

Et qu’elle se coupe en moyenne plusieurs fois par jour, de quelques secondes à quelques heures. J’en suis venu à m’étonner des périodes où ça fonctionne. Parfois quelques jours sans coupure notable, c’est incroyable. Et d’ailleurs, ça annonce généralement une période avec des dizaines de coupures par jour, ensuite.

C’est tout simplement odieux.

Tout ça parce que ces incompétents de France Télécom ne veulent pas venir raccorder nos câbles, qui pendouillent lamentablement en façade, façon favella. Je ne compte plus les fois où ils nous ont donné un rendez-vous pour venir le faire et où ils ne sont jamais venus. Une journée entière à attendre comme des cons à la fenêtre de voir arriver le technicien qui n’avait pas du tout l’intention de venir.

Que faire ? À part continuer à perdre des heures et du fric au téléphone pour obtenir un nouveau rendez-vous auquel ils ne viendront pas plus ?

Free fournit un service irréprochable, mais ils ne peuvent pas intervenir sur la chasse gardée de France Télécom : les derniers mètres de câble. Seuls ces sales escrocs de France Télécom peuvent venir effectuer les quelques minutes de travail qui nous rendraient notre ligne téléphonique pour laquelle nous payons toujours un abonnement mensuel. Nous payons pour le seul service qu’ils ne veulent pas nous rendre ! C’est une honte.

filtéléphone

Vous trouvez cette installation téléphonique digne d’une des grandes villes de France au XXIè siècle ? Moi pas. Et visiblement, les signaux téléphoniques et ADSL qui sont censés transiter par là non plus.

Tous les travaux ont été faits dans l’immeuble, pour que toutes les lignes soient aux normes, bien installées et branchées. Il ne reste plus qu’à ce qu’ils viennent effectuer un seul raccordement, pour qu’on puisse enlever le boîtier pourri en façade. Mais ils ne viennent pas effectuer ces dix minutes (à tout casser) de boulot. Comment les forcer à faire leur travail ? Celui pour lequel nous payons un abonnement fort cher.

Quel est le sale con qui a décidé de privatiser France Télécom ? Ça fonctionnait si bien avant, quand c’était un vrai service public. Et ça fonctionne horriblement mal, maintenant que c’est une “entreprise” privée !

C’est scandaleux, lamentable.

Humeur du jour…

Kiss me kiss me kiss me!
Your tongue is like poison
So swollen it fills up my mouth

Love me love me love me!
You nail me to the floor
And push my guts all inside out

Get it out get it out get it out!
Get your fucking voice
Out of my head!

I never wanted this
I never wanted any of this
I wish you were dead
I wish you were dead

I never wanted any of this
I wish you were dead
Dead
Dead
Dead

The Kiss

Humeur du jour…

The Cure - Kiss Me, Kiss Me, Kiss Me
You're just a waste of time
You're just a babbling face
You're just three sick holes that run like sores
You're a fucking waste
You're like a slug on the floor
Oh! you're useless and ugly
And useless and ugly
And I shiver and shake
When I think of how you make me hate

I want to smash you to pieces
I want to smash you up and screaming
I want to smash you helpless
Down on the floor
Smash you until you're not here anymore

And I shiver and shake
Shiver and shake

Data's blog

Chez Geek and Poke, via Lionel…

The Quick Start Guide For The NCC-1701-D, Chapter 4
- “Please type the 1,553,222,124th and the following 10,000 digits of Pi”
- Just a small captcha against those human bots.
The quick start guide for the NCC-1701-D, chapter 4: don’t try to comment on Data’s blog.

J’adore. Si vous ne comprenez pas, tant pis, vous ratez quelque chose de grand.

Toutou ? Youtou !

Depuis la disparition très médiatisée du 12 le 2 avril 2006, le service de renseignement téléphonique “historique”, une concurrence intense oppose tous les opérateurs qui se sont placés sur ce marché, qui doit être fort attrayant, j’imagine.

Certains se souviennent peut-être que Free avait, au début, proposé un numéro de renseignement gratuits, que j’utilisais exclusivement et recommandais bien sûr autour de moi. Ses concurrents l'ont rapidement fait interdire, arguant d'une concurrence déloyale. J’avoue que je reste très dubitatif sur le bien-fondé de leur démarche. Mais l’affaire est malheureusement jugée et si Free n’a pas fait appel, ce n’est pas moi qui le ferai…

Voici un nouveau modèle économique qui apparaît, à l’initiative de la société qui détient le fameux toutouyoutou, avec ses deux héros parodiques de Véronique et Davina (mais il faut avoir l’âge de se souvenir de leur émission Gym Tonic qui voulait tonifier les ménagères et n’hésitait pas à inviter le gros beauf ultime, Bernard Tapie, en short et poils saillants, pour faire du step avec elles), que justement les gros beaufs adorent imiter à chaque occasion de se déguiser… Le beauf n’a pas le sens de l’ironie au point de comprendre le paradoxe de sa démarche, dans ces cas-là.

118218


Bref, revenons à notre sujet. Toutouyoutou, c’est plus facile à taper sur un clavier avec les touches : 118 218.

Et quelle est cette nouveauté, donc ? Eh bien, ils proposent des renseignements gratuits via le 118 713.

Quel est le piège ? Simple : il faut subir deux messages publicitaires de 10 à 15 secondes chacun, un premier avant la mise en relation avec l'opérateur et le second avant que le numéro recherché soit communiqué.

On paye déjà pour tout, souvent pour un service mauvais ou inexistant (par exemple France Télécom, à cause de qui, depuis plus d’un an, ma connexion téléphonique/internet est en pointillés et de qualité très mauvaise à juste acceptable, quand elle fonctionne enfin), alors un service gratuit sponsorisé peut être intéressant, surtout pour ce genre de chose.

Je hais la publicité et surtout son invasion, mais disons que si l'on est très pressé, on choisira de payer ; sinon, c'est une économie ponctuelle qui fait plaisir…

Mais attention, ça n'est pas si simple que ça et je vous invite à lire l'article de 01net., pour en apprendre un peu plus.

En effet, non seulement le service n'est pas "gratuit" depuis tous les postes et peut être facturé 0,56€, ce qui fait cher les 30 secondes de pub, surtout quand elles sont payées par la victime. Mais en outre, la qualité est très discutable, car leur "service" à base de reconnaissance vocale (eh oui, pour ce "prix", ne vous attendez pas à parler à un humain…) est visiblement lamentable et n'envoie pas de SMS avec les informations, ni ne propose de mise en relation directe.

Ce dernier point est d'ailleurs, comme dit 01net., “ un mal pour un bien puisque certains opérateurs de renseignements téléphoniques surfacturent les communications qui suivent la mise en relation avec le correspondant. ”

Ajoutons qu'ils ne préviennent bien entendu jamais de cette surfacturation, bien sûr.

Bref, rien ne vaut un accès à internet pour chercher un numéro. Vive l'iPhone et son forfait data illimité. Mais merde à Orange pour sa couverture lamentable du territoire.

Il y a des endroits où je captais parfaitement SFR et où maintenant je n'ai plus de signal opérateur ! Et je ne parle pas de recoins improbables de la campagne ou d'un troisième sous-sol, non. Je parle, par exemple, d'un immeuble en plein centre ville de Bordeaux.

Vivement qu'Apple ne soit plus marié à Orange en France et qu'on puisse donc utiliser l’iPhone et avoir le visual voicemail chez SFR sans manipulations dangereuses, pénibles et illégales !

Peut-être que l’arrivée de la version 2 de l’iPhone sera l’occasion pour Apple de négocier de nouveaux modèles de distribution de la petite merveille, y compris en France où le choix d’Orange comme partenaire exclusif démontre que même Steve Jobs peut faire des conneries monumentales ?

On peut rêver, non ? Enfin, tant que sarkozy n’a pas décrété que c’était contre-productif…

iPhone vs. …

Ah mais voilà une alternative qui doit se présenter souvent…

Une femme ou un iPhone ? - Zuneo


Cela dit, qui, sain d’esprit, ne choisirait pas l’iPhone ? Il y a donc une proportion inquiétante de gens qui font le mauvais choix. Pas étonnant que windows ait plus de 95% de parts de marché…

Sans foi ou indigne de foi ?

Portrait robot de la femme infidèle

Révélation : 83 % des femmes ont été, sont ou seront infidèles… Explications : à la question "Avez-vous déjà été infidèle ?" 51 % répondent… Oui.

Lorsque l'on demande aux 49 % qui n'ont pas déjà été infidèles : "Cela pourrait-il vous arriver ?", 16 % répondent "oui, pourquoi pas" et 49 % qu'elles ne savent pas. L'enquête révèle donc 17 % d'irréductibles fidèles…

Infidèles, pourquoi ?
D'abord, et pour un quart des infidèles, parce qu'elles ne sont pas heureuses. Ensuite pour tester leur féminité/séduction et enfin – mais oui, c'est évident, parce qu'elles ont eu le coup de foudre !

Il est intéressant de noter que lorsque les fidèles ou pas encore infidèles répondent à cette question, c'est le coup de foudre qui est invoqué en raison N° 1, le manque de plaisir dans la vie en 2 et l'ennui en 3…

Infidèles, avec qui ?
D'abord et pour 29 %, avec quelqu'un dont elles sont tombées amoureuses ("un ex", "mon premier amour"…), puis 20 % d'une rencontre sans lendemain et enfin, 13 % avec un collègue ou un ami.

Notons au passage, que 62 % de ces infidèles ont trompé leur conjoint (31 % leur mari et 31 % leur compagnon). 30 autres % ont trompé un ex…

L'enquête révèle par ailleurs 21 % d'infidèles actives, c'est-à-dire qui avouent une liaison au moment de l'enquête.

Infidèles, souvent ?
Juste quelques fois : 45 %, juste une fois : 34 % et 15 % de "On ne les compte plus" !

Infidélité, le bilan…

Si 17 % des infidèles avouent que leur liaison a entraîné des complications, 29 % affirment en avoir retiré quelque chose de positif (15 % se sont senties plus séduisantes et 14 % ont ressenti du bonheur !). Notons que 10 % n'ont rien retiré de cette expérience…

70 % n'ont pas avoué leur infidélité. Les autres l'ont avoué à leur conjoint (30 %), 11 % à un(e) ami(e) et 5 % à leur famille.
Quant à juger de l'utilité d'un aveu au conjoint… Retenons que pardonnées (20 %) ou pas (8 %), la moitié a fini par se séparer.

Quant à celles qui n'ont pas avoué, c'est essentiellement pour préserver leur couple ou leur petite famille : "Pourquoi le faire souffrir inutilement", "par peur de tout gâcher", ou encore parce que "c'est mon jardin secret…"

Et après ? Si les infidèles n'ont pas donné suite à l'aventure, eh bien, c'est par remord (40 %), par manque d'occasion (28 %) et là encore, pour préserver enfants et conjoint (22 %).

Les femmes et l'infidélité

Détail et pas des moindres, en ce qui concerne la définition de l'infidélité : 30 % des femmes qui ont répondu à l'enquête FemmesPlus pensent que "penser à quelqu'un d'autre", c'est déjà tromper, 30 % qu'embrasser suffit et 32 % sont catégoriques : tromper, c'est coucher.
Quoi qu'il en soit, l'infidélité arrive d'abord par accident : "un manque quelque part", "une faiblesse que peut ressentir n'importe qui", "un égarement ou une porte de sortie", 40 % des femmes le pensent. Que c'est naturel : "une composante du comportement humain".

La grande majorité des femmes, et quel que soit leur âge, de 25 à plus de 60 ans, pensent que "cela peut arriver à tout moment de la vie". 40 % pensent que cela peut arriver de façon accidentelle, voire même que c'est tout à fait "naturel" (5 %) et 40 autres % jugent que l'infidélité est inadmissible. (Doit-on décoder fatale mais inadmissible ?)

Enfin, l'infidélité fait-elle partie du quotidien ? Bien oui. 91 % des FemmesPlus ont un infidèle dans leur entourage, et il s'agit pour la moitié d'une copine, pour 39 % d'un copain, pour 40 % d'un membre de leur famille (de leur père ou mère pour 18, 5 %) et pour 17 % de leur conjoint (!).
Ceci étant, globalement ni bégueules, ni rancunières, 69 % ne portent pas de jugement : "chacun est libre de son histoire"…

La femme fidèle

Parlons-en, elles sont peu nombreuses certes, mais il en existe encore. On l'a vu 17 % des femmes jurent fidélité devant l'éternité. Mais diable, pourquoi donc ? Parce qu'elles sont trop heureuses dans leur couple (21 %) : "j'aime trop mon compagnon, par conviction” pour la moitié (53 %) : "ce n'est pas mon genre" et euh… Bien, 15 % parce qu'elles n'y ont pas pensé ou que l'occasion ne s'est pas présentée…

Les chiffres :
8 219 personnes ont répondu à l'enquête en ligne FemmesPlus "Fidèle ou pas ?"

674 hommes et 7 545 femmes
31 % sont célibataires
6,2 % sont mariés ou pacsés
29 % ont des enfants

35 % des femmes ont moins de 25 ans
28 % ont entre 26 et 35 ans
25 % ont entre 36 et 50 ans
12 % ont plus de 50 ans

Par Isabelle Fringuet, 27 Octobre 2006




Tu parles d’une révélation… Je suis juste étonné qu’il n’y ait que 83 % !

« Par accident », ben voyons. Comme c’est commode. C’est pas ma faute, m’sieur l’agent, c’est un accident. J’ai glissé et ma chatte est tombée sur sa bite, c’est un accident bête.

Hallucinant, de lire des justifications aussi lamentables et pathétiques pour l’infidélité. J’hésite entre ce qui est le plus gerbant et méprisable, entre celles qui n’ont rien dit « pour préserver leur couple ou leur petite famille : "Pourquoi le faire souffrir inutilement", "par peur de tout gâcher", ou encore parce que "c'est mon jardin secret…" » ou bien celles qui estiment « que c'est naturel : "une composante du comportement humain". »

« C’est naturel, une composante du comportement humain. » Ben voyons, voilà une justification toute trouvée aussi pour les assassins, les violeurs, etc.

Et puis mentir aussi, pas par lâcheté et saloperie, oh non, juste par une manifestation d’altruisme qui les honore : « Pourquoi le faire souffrir inutilement » , « par peur de tout gâcher » ou bien juste par respect de la vie privée : « parce que c'est mon jardin secret… ».

Eh bien, par pur altruisme et instinct humain naturel, bien sûr, je propose qu’on les lapide. C’est pas mal, hein, comme idée ? Non ? C’est pas bien ? Ah bon.

Aperture and iPhone? No way…

Why oh why?

I was using iPhoto, as I told you earlier and I was so happy with this fantastic iApp. But iPhoto suddenly decided not to let me apply “reduce noise” or “sharpen” effects on my photos. After lots of efforts and time lost, the only solution left was to switch to Aperture.

Well, ok, why not…

There are quite a lot of issues, the main one being it’s quite slow on my iMac G5 and making the need for a new machine even more obvious.

Another one is the following. And it drives me mad.

While the iPod Touch or iPhone synchronisation with iPhoto’s Library was easy and perfectly working, the synchronisation between Aperture’s Library and the iPhone (or iPod Touch, you got it now, I won’t use both names each time) is simply bugged beyond all you can imagine.

I’ve searched the web around, to find out if there was a solution. And it appeared that some people suggested that Aperture needed to finish generating the preview for the photos for them to appear in iTune’s Photos synchronisation tab.

Ok, well, I let Aperture work (a long time) to generate the previews for my 36,580 photos. And guess what? It only proposes me 111 photos in iTunes! Yes, out of more than 30,000! And only a few of my hundreds Albums and Projects. This is insane. Unacceptable from Apple.

In fact, before it finished generating all the previews, it allowed me to see much more photos from my Aperture Library. This is insane.

iTunes - Aperture


They have hired people from Microsoft or what?

Just to be sure and since I still haven’t deleted my damaged iPhoto Library, I switched the sync to that iPhoto and it shows me the whole Library and all the Albums I’ve got. Works perfectly as it should.

iTunes - iPhoto

So what? I will have to maintain two photo librairies to be able to sync my iPhone correctly? It’s not acceptable. This is a major bug and it has to be solved.

A good body with a dull brain is as cheap as life itself.

And Apple is always there to provide a good body and brilliant brain, this is a good example of how it was made, in 1997…

Fabuleux, les plaisirs qu'on peut se faire, avec l'argent.

Twentieth Anniversary Macintosh - mint after 12 years in a n unopened box

Un type a acheté sur eBay, à un certain Derek visiblement, un Spartacus. C’est son premier nom de code, il est plus connu sous le diminutif de TAM (Twentieth Anniversary Macintosh) le fameux Mac du vingtième anniversaire. Intact, dans sa boîte JAMAIS ouverte. Bon sang, il y a même encore la planche d'autocollants avec logo multicolore et la carte d’enregistrement, que les gens d’Apple vont faire une drôle de tête en recevant !

Seules les piles bâton de la télécommande (oui, déjà) ont coulé dans leur emballage, sans rien abîmer, j'imagine que la pile interne de sauvegarde des paramètres, bien fixée par son scratch, doit aussi être vide. Rien de bien grave.

Incroyable, je ne pensais pas entendre parler à nouveau d'un modem GeoPort !

24'12" d'excitation intense, sur YouTube… qui se terminent par un "bong" qui fait bondir mon âme de vieux Mac addict et un "Welcome Tour" très impressionnant pour une machine de cette époque.


« (…) Apple's Anniversary Macintosh, designed for the future…»

Antoninus: Are you afraid to die, Spartacus?
Spartacus: No more than I was to be born.

Cette merveille était déjà conçue par Jonathan Ive, avec des enceintes Bose, un tuner TV et radio intégré, un clavier gainé de cuir… Elle m'a fait rêver, cette machine à 10 000$ en 1997.

Encore aujourd'hui, son design reste digne de trôner fièrement sur un bureau. Quelle merveille. Indéniablement le premier jet de l'iMac "tout en un" actuel.

Bien sûr, les photos prises pendant le tournage de la vidéo sont disponibles sur Flickr : 20th Anniversary Macintosh (TAM)

Et puis au moins, lui, il a un clavier avec une pomme ! Et aussi une touche  et .

Vintage Apple logo on TAM keyboard


Non seulement la pomme décorative a migré sous le clavier, obligeant à avoir un bureau translucide et à passer dessous pour le voir, mais elle a disparu des touches de chaque côté de la barre d'espace.

minuscule


Je ne m'en remets pas, du sacrilège perpétué par Apple en personne, d'avoir enlevé le double marquage de la touche "commande", qui ne pourra plus être appelé la touche "pomme", sauf par les vieux irréductibles comme moi.

Yes, the best things in life ARE the things money can buy, definitely.

Noisy…

Nous habitons en centre-ville. Nous avons, de ce fait, tout à proximité. Et nous avons les bruits de la ville : les gens qui parlent, le tram qui passe, les quelques bruits de voiture… Tout cela nous va, vu que le silence de la campagne nous stresse.

Mais là, c’est trop !

Le bâtiment en face de nos fenêtres a été racheté. Des travaux, de gros travaux ont été faits. Cela a duré deux ans. Le bruit des gravas tombant dans la benne, les ouvriers hurlant comme s’ils étaient seuls au monde…

En même temps, le propriétaire de notre immeuble a décidé (un peu obligé) de ravaler la façade et de “rénover” les parties communes. Et c’était parti pour le bruit à nos fenêtres et à notre porte.

Une fois tout cela fini, nous nous sommes dit que c’était bon, qu’on allait retrouver nos bruits du quotidien.

Encore raté ! Deux magasins en face de nos fenêtres ont été rachetés et ont donc changé d’enseigne. L’un deux est fini (Dieu merci) mais dans l’autre, les ouvriers travaillent jours et nuits. Littéralement.

Ajoutons à ça le propriétaire qui, en quête de grandeur, a décidé de refaire l'appartement en dessous du nôtre. Nous avons donc eu la joie d'être réveillés par les ouvriers hurlant et tapant dans la faïencerie pour la désolidariser du sol.

Nous sommes encerclés par des bruits de travaux.

S'il vous plaît, rendez-nous nos bruits de ville, nos bruits quotidiens, ceux qui ne nous fatiguent pas inutilement, ceux qui nous font sentir qu'on est dans un environnement urbain et non dans le trou-du-cul de la campagne.

Mais vite, s'il vous plaît. Parce que là, je n'en puis plus. En vous remerciant…

géodébordé

géoportail
Bon, quand le site ne croule pas sous les demandes, il fonctionne enfin, ce Géoportail ! Il fonctionne ENFIN en 3D et ENFIN sur Mac, qui plus est avec un vrai navigateur : Safari.

Mais…

Vous êtes extrêmement nombreux à vous connecter au géoportail, portail des territoires et des citoyens, depuis la mise en ligne des nouveautés 3D. Pour répondre à cette affluence, nous avons mis en place un dispositif limitant temporairement les accès pour garantir une navigation confortable. Nous vous invitons à réessayer dans quelques minutes, et vous remercions de l’intérêt que vous portez au géoportail.



Les photos aériennes ne sont même pas plus à jour que celles de Google Earth et moins précises.

Si on regarde le quartier chez Google, les quais sont encore en travaux. Mais le niveau de détail est élevé. Ouvrez l’image ci-dessous dans un nouvel onglet, pour voir. Ou cliquez dessus pour la voir “en vrai”..

le quartier dans Google Maps

Sur le Géoportail, les travaux sont bien moins avancés, l’image est donc bien plus vieille. Et les détails sont bien plus frustes, c’est même illisible. Un comble, pour une application française. La version réduite à 50% ci-dessous paraît resque potable. Mais ouvrez-la dans un nouvel onglet, vous verrez à quel point c’est lamentable.

le quartier dans Géoportail, si on n'est pas exigeant sur la qualité


Hé, les gens de Géoportail, ne vous emmerdez pas à ajouter votre “watermark” horrible, personne ne va vouloir vous les piquer, vos photos laides.

Mais bon, les rues n’ont pas changé de place, même si leur aspect a été amélioré. Et Google Earth, lui, est toujours accessible, qu’il s’agisse de l’application dédiée ou de sa version consultable en navigateur, Google Maps. Alors que le Géoportail doit être sur des serveurs datant du minitel, vu qu’il passe plus de temps à se plaindre de la trop grande affluence et à inviter à “réessayer dans quelques minutes”, en vain, car quelques minutes plus tard, il n’y a toujours pas plus de possibilité de l’afficher.

Qui plus est, Google Maps fournit un permalien vers la carte et le niveau de zoom choisi. Alors que chez Géoportail, ben amusez-vous à noter sur un calepin la longitude et la latitude et tous les paramètres, hein, mes amis…

Bref, encore une bonne intention qui finit en merdaille pathétique, parce que gérée et développée par des tocards. Une honte.

Clean!

Je rêve d’un concept dans ce genre, qui ferait à la fois office de hub USB et FireWire, aussi clean et pratique, pas seulement orienté portable, d’ailleurs. Un moyen pour avoir un bureau parfaitement clean et rangé, malgré tout ce qui doit se brancher sur le Mac.

Bluelounge - SpaceStation

Bref, un bureau rangé et organisé de façon aussi exquise que celui de Lionel…

D’une manière générale, les gens de chez Bluelounge ont de bonnes idées, qui tendent à faire le vide de ces amas de spaghettis électriques, malpratiques et inesthétiques. Il faudrait peut-être pousser le concept un peu plus loin.

iPhone, maintenant…

Bon, j’ai cru qu’il y avait encore un bug, avec la synchronisation d’Aperture et de l’iPhone, via iTunes.

En fait, il s’avère qu’Aperture a besoin d’avoir fini de générer les “previews” de chaque photo avant que celles-ci soient disponibles pour la synchronisation.

C’est tout de même plus plus lourd et lent qu’iPhoto. D’autant que j’ai importé d’un coup plus de 30 000 photos, donc c’est long à mettre à jour.

En outre, je suis assez agacé qu’Aperture me propose (comme iPhoto), d’importer les photos prises par l’iPhone, mais ne propose pas (contrairement à iPhoto) de les effacer de l’iPhone après import. Je suis donc obligé de le faire à la main, photo par photo, sur l’iPhone.

Je ne comprends pas ce qui justifie l’absence de cette fonction.

iPhone - iTunes - Aperture sync

Alright, I thought there was another bug, concerning Aperture and iPhone synchronisation, through iTunes.

In fact, it turns out that Aperture needs to finish generating previews of each photo before theyr are available for synchronisation.

It's more complex and slow than iPhoto. Especially since I've imported more than 30,000 photos, making it a long update process.

Besides, I'm quite annoyed that Aperture allows (like iPhoto) importing of the photos took by the iPhone, but does not allow (unlike iPhoto) erasing them afterwards. I'm thus forced to do so by hand, one photo at a time, on the iPhone.

I don’t understand the reason for this missing feature.

Quand il faut…

Because I’m the punch-bag of some evil god, I hold concurrently.

Recently, it’s iPhoto who decided to annoy me. Obviously, I’m not the only one, but we still are not enough to alarm Apple and even less incite them to correct the problem. However, I want to deeply thank Terence Devlin for his kindness and patience.

So, there was little choice and we had to switch to Aperture, since it’s the only way to continue combining archiving, easy sharing and retouching. It’s a lot more demanding than iPhoto and also much slower on our aging machine.

Oh yes, did I already tell you about the other problems? Of course not, impossible, the blog was brain dead…

Well, it “forgot” it had a built-in iSight. And also it knew how to burn DVDs. Obviously, the G5 has been the generation of too much, at IBM, for Apple.

It is more than time for us to put this iMac into early retirement. It is more than time to go for an duo core intel iMac 24”.

Aperture - Impor Complete - 42 images have been imported into your library.

Parce que je suis le souffre-douleur de je ne sais quelle divinité malfaisante, je cumule.

Récemment, c’est iPhoto qui a décidé de me faire des misères. Visiblement, je ne suis pas un cas isolé, mais nous sommes suffisamment peu nombreux pour qu’Apple n’y voit pas matière à s’alarmer et encore moins à corriger le problème. Je tiens cependant à remercier chaleureusement Terence Devlin pour sa gentillesse et sa patience.

Donc il a bien fallu se résoudre à passer à Aperture, car c’est semble-t-il le seul moyen de conserver la capacité à combiner archivage, partage simple et retouches. Il est bien plus lourd qu’iPhoto, bien plus lent aussi sur notre machine vieillissane.

Ah oui, je ne vous avais pas dit les autres problèmes ? Ben non, pas possible, le blog était en état de mort cérébrale…

Eh bien elle a “oublié” qu’elle avait une iSight intégrée. Et puis aussi qu’elle savait graver les DVD. Visiblement, le G5 aura été la génération de processeurs de trop chez IBM, pour Apple.

Il serait plus que temps de la mettre à la semi-retraite. Il serait plus que temps de passer à un iMac 24” intel à double cœur.

En ce qui concerne…

Page 403 de cet ouvrage, un extrait plein de bon sens.

Le Corbacho
E. Kohler - 1957


«
(…)
En ce qui concerne les femmes mauvaises, vicieuses, malhonnêtes, ou sujettes à l'infamie, on ne peut écrire ni dire sur elles la moitié de ce que l'homme pourrait dire et écrire, et en tant que dire la vérité n'est pas un péché, mais une vertu, pour cela je dis tout d'abord que les femmes communément en majeure partie sont dotées de cupidité ; et pour ce motif de cupidité beaucoup d'entre elles commettent d'infinis et divers méfaits ; car sans argent, sans qu'interviennent et leur soient donnés bijoux précieux et autres parures, il est à craindre qu'on ne vienne point à bout de la plus orgueilleuse, et on peut s'attendre à ce que la femme avare commette toutes sortes de méfaits avec son appétit effréné de possession, celle de haute comme celle de basse condition […].

Ainsi la femme pense qu'il n'y a d'autre bonheur au monde que d'avoir, de tenir, de conserver et de posséder, rassembler avec un soin jaloux, en dépensant franchement le bien d'autrui et en gardant le sien avec une grande sollicitude. On verre donc par expérience qu'une femme en achetant pour un petit sou se fera écouter plus qu'un homme pour mille maravédis.
(…)
»

Des noms ? Il serait sans doute plus facile de tenir une liste des contre-exemples, s'il en est, que de celles qui correspondent à la description.