http://www.one.org
févr. 2009

La chocolatine au pouvoir !

Il semble que le Bordeluche en ligne ait disparu, malheureusement.

Alors il va falloir se rabattre sur d’autres sources…

Commençons par exemple par les gadins et bouts de ficelle de Mamselle Poivert, qui nous livre ses mots préférés.

Moi, je regrette de n’en pas connaître assez. Et mes préféres, je m’attache à les transmettre à mes enfants, car c’est une palette de couleur supplémentaire dans leur imaginaire verbal…

Sans oublier que la chocolatine, par exemple, est un mot bien plus intelligent que “pain au chocolat”. Parce qu’une chocolatine, justement, ça n’est PAS du pain avec du chocolat, c’est une pâte proche de celle du croissant, avec du chocolat dedans.

Vous nous prenez pour des ploucs, les parisiens, à vouloir nous faire croire que c’est du pain avec du chocolat dedans ? Ou alors c’est que vous avez oublié à quoi ressemble le pain et quel goût ça a ?

Parce que nous, quand on mange du pain au chocolat, on appelle ça du pain au chocolat. Mais ce qu’on achète chez le boulanger, en sortant de l’école, pour goûter avant les devoirs, nous savons bien que c’est une chocolatine, pardi.

Et pour les macarons, quand vous aurez goûté ceux de chez Baillardran, vous cesserez peut-être vos prétentieuses extases devant ceux de Ladurée, qui n’ont de supérieur à nos macarons bordelais que leur prix, d’un snobisme ridicule.

Une douelle ou une gueille, une since ou gavé bien, ce sont des mots dont j’encourage l’usage au quotidien, parce que ça nous attache avec humour et douceur à nos racines, sans nous éloigner de la modernité et de la pratique de l’anglais au quotidien, lui aussi, car c’est l’esperanto du XXIe siècle.

Dwarfed Punk



Mini vMac

Why oh why is Jailbreak necessary for this indispensable application? Dammit, I won't be able to use it, because, no, I do NOT want to Jailbreak my iPhone.






Oh mais pourquoi faut-il un iPhone "Jailbreaké" pour faire tourner cette application indispensable ? Tant pis, je ne pourrais pas l'utiliser, parce que, non, je ne veux PAS "Jailbreaker" mon iPhone.

Faites ce que je dis…

Via Jimmy, un de mes trois lecteurs, un fidèle…




Une preuve supplémentaire que ce parti et ses dignitaires est l’incarnation même de la lutte des classes vue par le haut d’une échelle où ils se placent arbitrairement.

Ils ont tous les droits, tous les passes-droits et s’autorisent ce qu’ils entendent bien interdire par la force et en niant les principes fondamentaux du Droit, au besoin, juste pour tailler sur mesure des lois pour leurs amis fortunés et privilégiés, patrons de multinationales du divertissement et de corporations qui vendent de l’art comme des hamburgers…

Ils ont la ferme volonté d’imposer les sanctions les plus sévères aux « pirates », mais s’exonèrent eux-même en cas de non respect des droits d’auteur.

Voilà bien le gouvernement que nous subissons, dont le pire est sans doute de se dire qu’il a été démocratiquement élu : un gouvernement qui est l’émanation d’une frange de la population qui se place au-dessus du reste du peuple, au-dessus des lois.

Bon, je me permets donc, à nouveau, une citation in extenso de l’article sur lequel je réagis. Au pire, si les gens de chez Zataz.com ou Damien Bancal râle(nt), je proposerai royalement un ¢ de dédommagement. Parce que je suis comme ça, grand seigneur. Au prorata, en temps de lecture, par rapport à la durée d’un morceau de musique moyen, c’est bien plus cher payé que ce que propose l’UMP à MGMT.

En plus, moi, je ne cause pas de préjudice moral à Zataz alors que voir sa création utilisée pour promouvoir l’UMP, franchement, il y a de quoi finir sa vie en thérapie ou au moins cesser de faire la musique à vie. Tiens, il n’y aurait pas là matière à dédommagement supplémentaire ?




L´UMP propose 1 euro de dédommagement pour le piratage d’une chanson

Publié le 25-02-2009 à 14:53:35 dans le thème Jeux - Culture
Pays : France - Auteur : Damien Bancal


Pour rembourser un groupe de rock qui avait eu une de ses musiques exploitée sans autorisation par l´UMP, le parti politique français propose 1 euro de dédommagement.

Vous êtes un pirate de musique ? Vous avez mis à disposition un chanson que vous avez utilisé sans autorisation ? Vous aussi, faîtes comme le parti politique de droite français l'UMP, proposez votre propre montant de dédommagement.

Nous vous indiquions, le 23 février dernier, l'accusation des rockeurs du groupe MGMT au sujet de l'UMP. Le groupe majoritaire à l'Assemblée Nationale a exploité une chanson des rockeurs lors de meetings et sur Internet. Une utilisation sans l'accord des auteurs. Le groupe majoritaire s’était excusé et avait annoncé qu'il allait rembourser.

L'avocate du groupe MGMT vient de dénoncer la proposition de remboursement. Une proposition "méprisante" indique l'avocate. L'UMP a offert… un euro symbolique d'indemnisation.

Une affaire qui tombe à pic au moment ou l'Assemblée s'apprête à examiner un projet de loi visant à réprimer le piratage des oeuvres culturelles sur internet.

Remember when…



cartoonish
Message important en provenance de l'industrie mondiale du divertissement…

VOUS SOUVENEZ-VOUS QUAND…

La radio allait détruire les disques ?

La télévision allait être la fin du cinéma ?

Les enregistrement sur cassettes tuaient la musique ?

La video allait tuer Hollywood ?

Eh bien un nouveau spectre hante les conseils d'administration de l'industrie du divertissement…

INTERNET !

« Cette scène charmante peut sembler innocente, mais si les chatons dansant qu'ils regardent sur le video-blog de tatie Valérie dansent sur une musique sous copyright, cette famille commet UN VOL !

C'est pourquoi nous requérons le pouvoir de vous bannir d'internet - parce que nos droits commerciaux valent plus que vos droits de l'homme ! »

Ce cartoon n'est PAS © Dylan Horrocks (?) 2009
























Vrooooom!

From the source I’ve found this video on, it’s a Mercedes-Benz SLR followed by a Porsche 911, running in the streets of Shanghai. I didn’t manage to find the original source nor more informations.

At least, we now know there are no traffic radars in Shanghai… if you’re rich and stupid and want to play Need for Speed in real life.






D’après le site où j’ai trouvé cette video, il s’agirait d’une Mercedes Benz SLR, suivie par une Porsche 911, à fond dans les rues de Shanghai. Je n’ai pas réussi à trouver la source originale ni plus d’informations.

Au moins, maintenant, on sait qu’il n’y a pas de radars routiers à Shanghai… si vous êtes riches et stupides et que vous voulez jouer à Need for Speed en vrai.

iPhone, Emoji, Free!

Well, since its release in Japan, the iPhone can handle Emoji. All iPhones can display Emoji. But Emoji can’t be displayed on your Mac or windoze machine (yet).

However, to be able to activate the possibility to enter Emoji, you normally have to set your whole iPhone language to Japanese. Which is quite unsettling if you’re not fluent in Japanese. And I am not fluent in Japanese.

• There are other solutions, involving jailbreaking your iPhone. And I don’t want to jailbreak my iPhone.

• There is a paying application in the iTunes Store. And I don’t have money to waste on such a futile thing.

• And, finally, there is a solution that has none of these drawbacks and I’ll share it with you.

You first need to go to the iTunes Store and download the free Spell Number application for your iPhone.

Spell Number - iPhone Application - Emoji for Free


Then install it in your iPhone and launch it. Once there, enter the following number : 9876543.21 (edit: the code has changed and is now 91929394.59)

SpellNumberStep2


Then quit the application and go to the Settings of your iPhone.

iPhone Settings


Once there, go to General Keyboard International Keyboards Japanese

You will find a new switch called "Emoji", activated by the easter egg you entered earlier in Spell Number.

Check it if you want to enable Emoji keyboard. You can also uncheck it to disable Emoji keyboard later.

SpellNumberStep8


The new Emoji keyboard is now activated. You can even remove Spell Number from your iPhone, the function will still be enabled.

From now on, everytime you are in an application allowing you to enter text (Notes, SMS, Mail and so on…), you’ll be able to switch between all your active keyboard(s) (I have French (France) and English (US) on mine) and one more : the Emoji keyboard.

Switching between keyboards is done by clicking on the “Earth” icon in the lower left part, between the “123” and the space keys.

SpellNumberStep9


  • The “Earth” icon in the lower left corner lets you switch again to your other(s) keyboard(s).
  • The “Clock” icon lists your most recent and frequent used Emoji.
  • The other icons are sets of themed Emoji. Each one spans on multiple pages you can scroll horizontally.
  • The icon is the normal “erase to the left” key.

SpellNumberStep10


Enjoy !









Depuis sa sortie japonaise, l’iPhone peut gérer les Emoji. Tous les téléphones peuvent afficher les Emoji. Mais ils ne peuvent pas être affichés sur un Mac ou un pécébeurk pour le moment.

Cependant, pour pouvoir activer la possibilité d’entrer des Emoji, il faut normalement passer tout l’iPhone en langue japonaise. Ce qui peut être très perturbant si l’on ne pratique pas le japonais couramment. Et je ne parle pas japonais couramment.

• Il y a d’autres solutions, qui impliquent le jailbreak de votre iPhone. Et je ne veux pas « jailbreaker » mon iPhone.

• Il existe une solution payante dans l’iTunes Store. Et je n’ai pas d’argent à gaspiller dans une chose aussi futile.

• Et, enfin, il existe une solution qui n’a aucun de ces inconvénients et que je vais partager avec vous.

Allez d’abord sur l’iTunes Store et téléchargez l’application iPhone gratuite Spell Number.

Spell Number - iPhone Application - Emoji for Free


Puis installez-la sur votre iPhone et lancez-la. Une fois là, entrez le nombre suivant : 9876543.21 (edit : le code a changé et est maintenant 91929394.59)

SpellNumberStep2


Puis quittez l’application et allez dans les Réglages de votre iPhone.

iPhone Settings


Une fois là, allez dans Général Clavier Claviers internationaux Japonais

Vous trouverez un nouveau switch appelé "Emoji", activé par l’easter egg entré plus tôt dans Spell Number.

Activez-le pour pour activer le clavier Emoji. Vous pouvez aussi le désactiver pour désactiver le clavier Emoji.

SpellNumberStep8


Le nouveau clavier Emoji est maintenant actif. Vous pouvez même effacer Spell Number de votre iPhone, la fonction restera active.

Dorénavant, dans chaque application permettant d’entrer du texte (Notes, SMS, Mail etc…), vous pourrez passer d’un clavier à l’autre (j’ai le Français (France) et Anglais (US) sur le mien) et un nouveau : le clavier Emoji.

Passer d’un clavier à l’autre se fait en cliquant sur l’icône « planète Terre » en bas à gauche, entre la touche « 123 » et la barre d’espace.

SpellNumberStep9


  • L’icône « planète Terre » en bas à gauche vous laisse revenir à votre (vos) autre(s) clavier(s).
  • L’icône « Horloge » affiche la liste des Emoji utilisés récemment et fréquemment.
  • Les autres icônes correspondent aux Emoji, classés par catégories. Chacune occupe plusieurs écrans entre lesquels vous pouvez naviguer en faisant défiler horizontalement.
  • L’icône est la touche « effacement à gauche » normale.

SpellNumberStep10


Amusez-vous bien !

Fucking Valentine…

Comme dit Z, on a l’impression, de loin, de lire “Faites l’amour dans les magasins”…

Ça fait du bien de voir des gens se révolter contre le consumérisme à outrance, écœurant. Merci à elles et eux ! J’ai vu ceci en ville :

Saint Valentin : Faites l'amour, pas les magasins.


Et sur le site de la Résistance à l’Agression Publicitaire, d’autres documents intéressants à télécharger.

Et puis aussi chez Indymedia, de nombreuses et jolies variations sur ce thème, comme par exemple :

aff_st_valentin_lz_01c



Here is my quick English translation :



Make love, not shopping !

Here is the full, french text and the PDF file : http://lille.indymedia.org/IMG/pdf/st_valentin-2.pdf



Every 14th of February, the same consumerist commandment to make our credit card blush breaks our bollocks and more.

The pretty dumb girls in the advertisements passively await the handsome males, with their arms full of (pick your choice) :

1° Pretty bitty flowers,

2° Shiny jewels,

3° Smelly perfume,

4° Fitting lingerie,

Or any other normative proof of love. So many hearts everywhere that sicken us and so many roses that disgust us. Our intimacy is soiled by their images of a love that conforms to sexist and bourgeois stereotypes. We are singles or in couple and we are fed up with being taught to prove at regular pace, on scheduled rhythm a love that is bought in money and gifts. Moreover, facing the “crisis”, merchants and moralists clearly speak the same language and wish to see us fall back to our small family unit. Let's break our chains ! Let's take it back at Valentine !





Et le texte original, en français :



Faites l'amour, pas les magasins !

Le texte complet et le PDF : http://lille.indymedia.org/IMG/pdf/st_valentin-2.pdf



Tous les 14 février, la même injonction marchande de faire rougir nos... cartes bleues, nous brise les coucougnettes et les mamelons.

Les belles cruches des pubs et des vitrines attendent passivement leurs beaux mâles, les bras chargés de (au choix) :

1° Des fleurs qu’elles sont belles,

2° Des bijoux qui brillent,

3° Du parfum qui sent bon,

4° De la lingerie qui va bien,

Ou toute autre preuve d’un amour normatif. Tant de coeurs nous écoeurent et tant de roses nous névrosent. Notre intimité est souillée par leurs images d’un amour conforme aux stéréotypes sexistes et bourgeois. Nous sommes célibataires ou en couples, et en avons par dessus les balconnets de devoir prouver à date fixe un amour sonnant et trébuchant. De plus face à la “crise”, marchands et moralistes s’entendent assez bien et souhaiteraient nous voir recroquevillés sur notre petite cellule familiale. Brisons nos chaînes ! St Valentin, ça va être ta fête !

Une alternative agréable aux animaux…

La Halle aux enfants… sur arte radio.

Un audioguide, c'est un programme à écouter sur un baladeur pour la visite commentée d'une ville ou d'un musée. L'Audioguide de bord, c'est l'occasion d'arpenter dès aujourd'hui le monde qui nous attend. Six balades inédites et futuristes avec la Statue du pouvoir d'achat, la Halle aux enfants, la Grande Bibliothèque Aléatoire.…





Mythique !

Six !

Ce matin, j’ai pris six douches. Oui, six.

Non, je n’ai pas la chance d’être en thalasso ou balnéothérapie…

C’est juste que j’ai un chauffe-eau qui décide spontanément de s’arrêter de fournir de l’eau chaude, quand il en a envie.

Donc il faut sortir pour aller le débloquer, ce qui est très agréable, quand on est encore plein de mousse, mouillé et froid, puisque quand ça arrive, je m’en aperçois au moment où l’eau devient glacée sur ma peau.




This morning, I took six showers. Yes, six.

No, I’m not a lucky guy in some sort of SPA…

It’s just that my heater spontaneously decides to stop providing hot water, when it sees fit.

I then have to get out to unlock it, which is very enjoyable, when still covered with bubbles, cold and wet, since when it happens, I realize it when the water on my skin turns extremely cold.

Nuisible !

Via mon informateur de haut niveau irlando-palois…

Parmi ces quatre rapaces se cache un nuisible - reconnaissez-le ! [Grand Duc / Moyen Duc / Petit Duc / TrouDuc (sarkozy)]

Facebook must burn !

Vraiment bien vu et mon expérience d'infiltration le confirme :

Comment débusquer les narcissiques sur Facebook?


article_a

Flkcr/CC/Kr.B. ¦ Une photo taggée «Narciss» sur Flickr.



On savait que Facebook, c'était un peu Edvige. On découvre que c'est aussi un moyen de débusquer les personnalités narcissiques en observant simplement leurs pages sur le réseau social.

Une étude des psychologues Laura Buffardi et Keith Campbell, qui sera publiée en octobre dans la revue «Personality and Social Psychology Bulletin» établit une corrélation entre le narcissisme (fixation affective sur soi-même) et un certain nombre de comportements sur Facebook :

  • le fait de choisir des photos glamour
  • le fait de privilégier des photos de soi-même
  • le nombre d'amis Facebook
  • le nombre de posts laissés sur le «wall»

Pour résumer, si vous avez 183 amis, que toutes vos photos sont miraculeusement avantageuses et que votre «wall» est un grand champ de bataille entre vos amis, il est bien probable que vous soyez narcissique.

Comme dans la vraie vie

Mais le fait d'être sur Facebook n'est pas signe en soi de narcissisme. «La plupart de nos étudiants utilisent Facebook qui semble être une part normale de leurs interactions sociales», tempère Keith Campbell.

«C'est juste que les narcissiques utilisent Facebook de la même manière qu'ils envisagent leurs relations sociales - pour la promotion d'eux-mêmes avec un accent sur la quantité plutôt que la qualité», conclut-elle.

Vincent Glad

Un article de 20minutes.fr, de septembre, il me semble…

Shrub is gifted (new but not very interesting)…

This, from my friend Richard. Very late, but still worth reading and, well, laughing, since the alternative is crying.



Shrub’s brilliant plan:

1) I create a structure of malfeasance and place all my buddies’ rotten assets in it.

2) It’s the U.S. taxpayers (not my buddies) who will pay the approx. trillion dollars in the years to come.

3) If Obama squeaks by*, he’ll inherit the problem and the Republikans will win the next election.


No indictments, no jail, no impeachment.

* Not a sure thing, by any stretch...

You need love to be creative.

Satoshi Nakajima UIEvolution
L’architecte de Windows95 fan de Mac

Satoshi Nakajima n’est rien moins que “l’architecte en chef” de Windows 95, celui qui en a conçu les arcanes. Autant dire, « une pointure » chez Microsoft, où il a passé 14 années… Dans une interview accordé à CultOfMac, on apprend également qu’il a contribué au développement d’Explorer 3.0 et 4.0 et détient le troisième plus gros portfolio de propriété intellectuelle chez Microsoft.

Et pourtant, depuis qu’il a touché un Mac il y a deux ans, il affirme qu’il n’utilisera plus jamais de PC… Cette entrevue permet de mieux connaître celui qui a créé un studio de développement, Big Canvas, Inc., afin de produire des applications pour l’iPhone. Il explique que les Mac exsudent “une émotion qui est vraiment forte, très attractive, presque addictive” !

Comme quoi, même en ayant œuvré du côté obscur, on peut se découvrir même sur le tard une volonté de faire le bien. Et, surtout, après avoir contribué à réaliser une pâle copie, on peut tout d’un coup découvrir l’original et ouvrir les yeux.

Vous ne trouvez pas que, plus jeune, sur la photo au-dessus, il avait un air de Ando Masahashi ? Qui est d’ailleurs programmeur, lui aussi.

J’ai une flemme monstrueuse de vous traduire tout l’article de Cult of Mac, alors je vous incite à faire un effort pour le lire en anglais. Mais dès que j’ai un stimulant assez fort, je vous en fait une version française.




Microsoft’s Windows 95 Architect Is a Happy Mac Convert
5:00 am, July 19th, 2008, Lonnie Lazar
© Cult of Mac


Satoshi Nakajima
Software engineer Satoshi Nakajima, the lead architect of Microsoft’s Windows 95, picked up a Mac for the first time two years ago.

He was so impressed, he says he’ll never touch a PC again.

Satoshi loves Apple products so much, he started a company in April, Big Canvas, to develop for Apple’s iPhone platform full-time.

“We have chosen iPhone as the platform to release our first product (for) several reasons,” explains his company’s website. “We love Apple products… You need love to be creative.”

Based in Bellevue, WA — right next to Microsoft’s home turf of Redmond — Satoshi spent nearly 14 years at Microsoft, serving as the software architect of Windows 95 and 98. He also oversaw the development of Internet Explorer 3.0 and 4.0. While at Microsoft, he developed the third largest portfolio of intellectual property of any employee at the company, according to his bio.

Last week, Satoshi released his company’s first iPhone application, Photoshare, a free, social networking app for sharing pictures with the iPhone.

Photoshare is like Flickr for iPhone photographers. The downloadable Photoshare app allows users to upload pictures to Photoshare’s website, and then share those pictures publicly or privately — without any required registration or the need for a computer.

We spoke with Satoshi about the pleasures of writing software for the iPhone SDK and got some of his thoughts about Apple’s UI, its distribution model for iPhone apps and the future of handheld communications.

Big Canvas PhotoShare


After working so long in the Windows environment, what attracted you to start exploring the Mac?

It was really just the look and feel, and also Apple was a competitor of Microsoft. We studied them as a competitor, so once I was outside Microsoft I felt like maybe I should learn more. So it was getting into it [initially] more like a competitor, and then to understand why some people are so into Apple products and yeah, I think I got it. The have some kind of emotional high that’s very strong, very attractive - most addictive (laughs).



What’s the biggest difference between developing for the iPhone and developing on the Windows platform?

Even though it’s based on the OS X operating system, the actual API sets we call [in Cocoa] are very different and really optimized for the iPhone environment. So a programmer can pay a lot of attention to power consumption, memory usage and most importantly, the user experience. With Windows Mobile, they simply brought Windows to mobile phones, so you program for Windows and that’s it, versus Apple’s optimization for the iPhone.



Were there other aspects of developing for iPhone that you found attractive?

The rest of the wireless world is so fragmented. We have 8 years of experience planning a business in mobile. I know that it’s so difficult to make money in the regular cell phone market because of this fragmentation, and the marketing costs, the channel costs of business development with wireless operators and then the porting costs to individual hardware way exceed the revenue, so a lot of developers lose money. With iPhone, it’s very unique because it’s one hardware, one channel, so the costs of distribution and the costs of developing for the hardware is a lot lower. And the addressable market is right now 6 million and its going to be 10 million by the end of the year, which is big enough for us.



So you’re OK with Apple’s 30% AppStore fee?

I think that’s a fair number. A lot of people are complaining about that but compared to the other costs you’d have to bear to market for multiple hardware and also the complexity of provisioning for a lot of wireless operators are costs you avoid with iPhone, because it’s a one-time cost. So I think it’s fair, yes.



How was it developing under the limitations of Apple’s SDK?

Well, I think it was a good decision to limit applications to running one at a time, if that’s what you mean. I think that limitation is very beneficial to power consumption and memory usage and we didn’t find it difficult to work around Apple’s limitations for our application at all. They updated seven times during a very short period of time and I was impressed by the amount of work they did. But it was painful to us to have to modify our code to keep up with the changes, so there was some pros and cons but I think they made the right decision to drastically improve the platform. And I know because of that a lot of application developers had a hard time to adjust and they missed the deadline or they shipped an unstable product.



What do you think about the future of Open Source mobile platforms such as Android?

That’s a good question. We’re watching it, but at this moment there’s no business reason to go there. Right now Google is offering it as a platform to build phones, not applications. So some device manufacturers, especially manufacturers in Taiwan and China, they love it because it allows them to compete with Nokia and Motorola. But for software developers, they want to make money, so at this moment they need to become job shops to either those device manufacturers or wireless operators to build the software for them. But as you know, the job shop is not a great market. Once there are Google platform based phones and somebody like Google opens an AppStore, then we can go there.



So you think the AppStore business model has a great future, not just for Apple, but that it might be the model for Google, Microsoft and whoever else wants to get in this game?

Yeah. Nokia, for sure. Every industry needs to have some kind of consolidation to optimize. Right now, all over the world, we have thousands of stores, fragmented. Very expensive to sell, and Apple has proved that having a single app store does make sense to users as well as the offerers, so I believe Microsoft, Nokia and possibly Google will follow and we’ll have five stores, and that’s ideal. It’s almost like a miracle that Apple has managed to make this happen, I think this is Mr. Job’s contribution. He did it once with the music industry and he’s doing it again with the wireless industry. And he’s doing the same thing with the applications market. His reality distortion power is amazing.

I wanna be…

Sean Fallon wants to be a supervillain. Who doesn’t, honestly? We all have our good side making us say we want to do good. But, deep inside, we know that villains have more fun. Or, at least, that playing a villain is more fun.

Anyway.

This Gizmodo guy has some cool stuff in store for any supervillain wannabee lacking inspiration. And I’ve already added two of his items to my « when I’ll be a supervillain » wish-list.

First, a fantastic World Master chair, as I’ve always wanted one…

Villain Chair - Fauteuil de Maître du Monde


I’ll really have to become a super villain to get this chair, because the price is as badass as the look of this stainless steel, aluminium and brown leather marvel. Not … one … MILLION dollars, but already £4,491.35. With free delivery, which is the least they can do, at this price.

Second, a fantastic looking villain lair, to put this chair into and watch my henchmen work on their terminals with class…

Villain lair


Of course, they will have to rebuild this marvel out of Sweden, because I want to have my secret base located in a tropical island. Super villain, yes, but tanned, not freezed! And as for the budget of this Blofeldesque dream, I guess I’ll have to blackmail several countries of the G7, to raise the money…

Check the links, since the other photos of this lair are as spectacular as the one here!

Super Bowl XLIII commercials

While we’re speaking of the Super Bowl XLIII, let’s not forget it’s almost as much about the Halftime Show and the commercial breaks as it is about football…

via Zuneo





Puisque nous parlons du Super Bowl XLIII, n’oublions pas qu’il s’agit autant d’un show à la mi-temps et de coupures publicité que de football américain…

via Zuneo

Super Bowl XLIII

Quel plaisir de retrouver au Halftime Show du Super Bowl XLIII, Steven Van Zandt (donc Silvio Dante) au côté de Bruce Springsteen. Il avait sorti pour l'occasion une magnifique Les Paul (à vue de nez, une Standard 1959 ou 1960).

Ah ça rapporte de travailler pour Tony Soprano !

Bruce Springsteen and the E Street Band will perform live on NBC in the Bridgestone Super Bowl XLIII Halftime Show at Raymond James Stadium in Tampa.

NBC Sunday Night Football announces Bruce Springsteen and the E Street band will perform at halftime of Super Bowl XLIII.


What a joy, to see again, at the Halftime Show of Super Bowl XLIII, Steven Van Zandt (meaning Silvio Dante) standing next to Bruce Springsteen. He played, for this event, a wonderful Les Paul (judging by the look, a 1959 or 1960 Standard).

Rewarding job, working for Tony Soprano!

Vista Dancer

While reading the previous Z entry (unbelievable, Z wrote something in this blog!), I was suddenly striked by something… What if the Wind Dancer played by Dustin Diamond in Cost of Living was the inspiration for the windows vista logo?

hideous windows vista logo


Don’t you think it looks alike? Same bubble, same hideous colours, same has been look… Yes, I hate clowns, you guessed.

Anyway, while looking for references for this entry, I find the Memory Alpha page, invaluable reference in the Star Trek universe, in which they say, in the section Uncredited Co-Stars of this episode: « According to the Star Trek: The Next Generation Companion, the wind dancer was "the face of a made-up clown" and not Saved by the Bell actor Dustin Diamond, as many believe. »

Which seems strange, since Z’s information comes from the no less reputable source IMDB, which cites him unambiguously as playing the Wind Dancer as cameo in this 1992 episode: Cost of Living.

Who should we believe?

Someone has reliable informations? Even better: does someone know Dustin Diamond and could this someone ask him the question?






En lisant le billet de Z qui précède (incroyable, Z a écrit un truc sur le blog !), j’ai soudainement été frappé par un truc… Et si le Wind Dancer interprété par Dustin Diamond dans Cost of Living avait été l’inspiration pour le logo de windows vista ?

hideous windows vista logo


Vous ne trouvez pas qu’il y a un air, non ? Même bulle, mêmes couleurs criardes, même ringardise… Oui, je hais les clowns, comme vous l’avez deviné.

Bon et sinon, en cherchant des références pour ce billet, je tombe sur la page de Memory Alpha, grande référence dans l’univers de Star Trek, qui dit, dans la section Uncredited Co-Stars de cet épisode : « According to the Star Trek: The Next Generation Companion, the wind dancer was "the face of a made-up clown" and not Saved by the Bell actor Dustin Diamond, as many believe. »

Ce qui me semble curieux, car l’information de Z vient de la non moins sérieuse source IMDB, qui le cite sans ambiguïté comme ayant joué ce Wind Dancer en cameo dans cet épisode de 1992 : Cost of Living.

Alors, qui croire ?

Quelqu’un a des informations sûres ? Mieux encore : quelqu’un connaît Dustin Diamond et peut lui poser la question ?