http://www.one.org
août 2008

The Human Race 10K

A nice idea, a great project, this Nike+ Human Race. Happy to be part of it. I just regret I forgot to take a screenshot of the “thank you, you made history” screen I got after uploading my race data. :o(



Une belle idée, un beau projet, que ce Nike+ Human Race. Content d’y avoir participé. Je regrette juste d’avoir oublié de faire une capture d’écran du message de remerciement quand j’ai envoyé mes données de course. :o(

საქართველო

Do you want to know the REAL reason behind all this turmoil in Georgia? Something big. Something primordial. Something essential.

The whole planet is ready to start a new world war to have access to the place where lie the answers to life, the universe and everything else, which coordinates are, obviously : +42° 42' 42.00", +42° 42' 42.00"

It is also burried 42 meters below the surface. Anyway, Lara Croft is already on the digging site. The coordinates mark the entrance of the secret place. But I’ve heard it’s a tough job exploring the underground, giant city, looking for the truth.


View Larger Map


Vous voulez connaître la VRAIE raison de toute cette agitation en Géorgie ? Quelque chose d’énorme. Quelque chose de primordial. Quelque chose d’essentiel.

Tout la planète est prête à lancer une nouvelle guerre mondiale pour avoir accès au lieu où se trouve la réponse à la vie, l’univers et le reste, dont les coordonnées sont, bien évidemment : +42° 42' 42.00", +42° 42' 42.00"

C’est aussi à 42 mètres sous terre. Quoi qu’il en soit, Lara Croft est déjà sur le site d’excavation. Les coordonnées marquent l’entrée du lieu secret. Mais j’ai ouï dire que l’exploration de la cité souterraine géante, à la recherche de la vérité, est un travail périlleux.

4° 8' 15" 16° 23' 42"

The iPhone, since its first launch, offers an built-in application that is really great: Maps.

iPhone - Maps

I won't describe in details its known features, since you already use them. If you really need to learn about it, you'd better visit Apple's iPhone features page about Maps. There is even a cool movie showing all you have to know.

The fact is, it's simple, effective and, since the release of iPhone 3G with built-in GPS, quite precise when it comes to make sure where you are, as long as you are not inside a building. Or are not too much affected by the canyon effect in urban zones.

But, whether it is a beautiful iPhone v1 or a cheap, crappy plastic, badly assembled iPhone 3G, all features are the same when it comes to finding a place where you are not.

As shown in all examples, it relies on Google and especially Google Maps search features. You give it an address or a well known place name and it finds the destination. It usually works quite well. You can then fine tune by clicking, dragging and zooming.

Yet, since everything on earth is located by a set of 2 co-ordinates (latitude and longitude) and sometimes 3 (add altitude), I thought that it should be possible to find a place (even one that has no address or name) using this application by entering co-ordinates.

But, after searching high and low (meaning I've checked the official documentation and googled for a while), I didn't find anything about iPhone's Maps using latitude and longitude information as input.

So I tried and tried and tried. And a few minutes later, I found out that it is possible to give Maps a set of co-ordinates as search criteria! As far as I know, this is a undocumented feature, so I thought I should "share the wealth".

I was wondering how far the Futuroscope was from Bordeaux, so I checked their website, where they kindly provide the exact co-ordinates of their place. I guess it's to help people with car GPS get a quick and easy set of information to get automatic guiding to there. And that's a good idea.

Anyway, the co-ordinates are there. They provide it in both radian: N 46° 39' 48" E 0° 21' 43" and decimal format: 46,66337 0,36187. Latitude then longitude, always in that order.

These are two ways of writing the same thing. And most GPS hardware and software can handle both formats, as input and output.



I know, I know, I talk too much and I also write too much. So, here is the how-to in five steps…


When you want to locate a place with iPhone's Maps application:

1 • Launch Maps (doh).

2 • Click in the Search or Address field at the top of the screen.

3 • Enter the radian co-ordinates as just a suite of 6 numbers, separated by spaces, latitude first, longitude next.

GPS co-ordinates in iPhone Maps


In the example above, it gives : 46 39 48 00 21 43. It's quite boring, since there is no way to lock the keyboard in numerical mode.

Alternatively, you can separate latitude and longitude with a coma : 46 39 48, 00 21 43. The result will be the same.

4 • Click on Search at the bottom right of the keyboard.

5 • Err… there is no step 5.

You’ll notice they even give the co-ordinates of the main entrance. Nice.

GPS co-ordinates in iPhone Maps


In this example, it's a North latitude and an East longitude. So I just entered the co-ordinates as is. Maps added the implicit plus sign before the co-ordinates.

If you have a South latitude, just enter a minus sign before the first set of 3 numbers.

If you have a West longitude, just enter a minus sign before the second set of 3 numbers.










L'iPhone, depuis son lancement, propose une application vraiment bien : Plans (bon, la traduction française, comme d'habitude, est mauvaise ; Cartes aurait mieux sonné, mais ils voulaient sans doute éviter qu'on ne prenne ça pour un jeu).

iPhone - Plans

Je ne vais pas décrire en détail les fonctions connues, puisque vous les maîtrisez déjà. Si vous avez vraiment besoin d'apprendre à vous en servir, vous feriez mieux de visiter la page d'Apple consacrée à Plans.

C'est simple, efficace et, depuis la sortie de l'iPhone 3G intégrant un GPS, assez précis pour vous situer, tant que vous êtes en extérieur. Ou que vous n’êtes pas trop affecté par l’effet canyon dans les zones urbaines.

Mais, que ce soit avec un magnifique iPhone v1 ou une saleté bas de gamme en plastique merdique mal assemblé d'iPhone 3G, toutes les fonctions sont identiques, pour ce qui est de trouver un endroit où vous n'êtes pas.

Comme on peut le constater, cela repose sur les fonctions de recherche de Google et plus précisément de Google Maps. Vous donnez une adresse ou le nom d'un endroit connu et il trouve la destination. Cela fonctionne généralement bien. Vous pouvez affiner le résultat en cliquant, déplaçant et zoomant.

Pourtant, puisque tout sur terre peut se localiser avec un jeu de 2 coordonnées (latitude et longitude) et parfois 3 (en ajoutant l'altitude, je me suis dit qu'il devrait être possible de trouver un lieu (même s'il n'a pas d'adresse ou de nom) avec cette application, en lui fournissant des coordonnées.

Mais, après avoir cherché partout (autrement dit vérifié la documentation officielle et googlé pendant un moment), je n'ai rien trouvé sur l'usage de la latitude et de la longitude dans le Plans de l'iPhone.

J'ai donc essayé encore et encore. Et au bout de quelques minutes, j'ai constaté qu'il était possible de fournir à Plans un jeu de coordonnées en tant que paramètre de recherche ! Pour autant que je sache, cette fonction n'est pas documentée, je me suis donc dit qu'il serait bien de partager.

Je me demandais à quelle distance de Bordeaux se trouvait le Futuroscope, j'ai donc regardé sur leur site internet et ils y fournissent aimablement les coordonnées exactes du lieu. Je présume que c'est pour permettre aux personnes dont la voiture est équipée d'un GPS d'entrer facilement les informations afin de se laisser guider. Et c'est une bonne idée.

Bref, voici les coordonnées en question. Ils fournissent les coordonnées en mode radian : N 46° 39' 48" E 0° 21' 43" et décimal : 46,66337 0,36187. Latitude puis longitude, c’est toujours dans cet ordre.

Ce sont les deux façon d'écrire la même choses. Et la plupart des matériels et logiciels GPS peuvent gérer les deux formats, en entrée et en sortie.



Je sais, je sais, je parle trop et j'écris aussi trop. Alors voici le pas à pas en 5 étapes…


Quand vous voulez trouver un endroit avec l'application Plans sur l'iPhone :

1 • Lancez Plans (sans blague…).

2 • Cliquez sur le champ Recherche ou adresse en haut de l'écran.

3 • Entrez les coordonnées en radian comme une suite de 6 nombres, séparés par des espaces, latitude puis longitude.

Coordonnées GPS dans Plans sur l'iPhone


Dans l'exemple utilisé, cela donne : 46 39 48 00 21 43. C'est assez soûlant, car il n'y a pas de moyen de verrouiller le clavier en mode numérique.

Vous pouvez aussi séparer latitude et longitude par une virgule : 46 39 48, 00 21 43. Le résultat est identique.

4 • Cliquez sur Rechercher en bas à droite du clavier.

5 • Euh… il n’y a pas d’étape 5.

Vous noterez qu’ils donnent les coordonnées de l’entrée principale. Sympa.

Coordonnées GPS dans Plans sur l'iPhone

Dans cet exemple, il s'agit d'une latitude Nord et d'une longitude Est. J'ai donc juste entré les coordonnées telles quelles. Plans a ajouté le signe plus implicite avant les coordonnées.

Si vous entrez une latitude Sud, ajoutez un signe moins devant le premier jeu de 3 nombres.

Si vous entrez une longitude Ouest, ajoutez un signe moins devant le second jeu de 3 nombres.



Questions…

Tiens, je ressors les vieux trucs éculés de blogger en mal de matière…

Non pas que je manque de choses à dire, enfin à écrire… Mais d’une part je manque de courage pour les verbaliser et d’autre part, là, j'avais juste envie de pratiquer à nouveau l'exercice, alors je ressors un questionnaire que j'avais utilisé en octobre 2006, si je ne me trompe.

Ça ne nous rajeunit pas, tiens. Mais je n'irai pas vérifier, parce que si les archives sont sans doute quelque part, elles sont certainement difficiles d'accès, avec tous les aléas que le blog a subi, depuis sa naissance.

Or donc…




01 • Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne.

«je peux me payer.»
William GIBSON, Code Source, traduction française de Spook Country, de Alain SMISSI, 2008 : Au Diable Vauvert.
ISBN 978-2-84626-156-2

Je dois prendre ça comme un signe quelconque ?

Spook_Country_Code_Source_French_300

02 • Sans vérifier, quelle heure est-il ?

20h00



03 • Vérifiez.

21h33

oups



04 • Que portez-vous ?

Chemisette noire.
Jean.
Chaussettes basses noires.
Montre Starck Fossil (cherchez pas, on ne la trouve plus).



05 • Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ?

VOYlogo


Star Trek: Voyager, sur Sci Fi : ils ont le bon goût de les diffuser en V.O. Je continue d'ailleurs à le suivre, depuis le clavier.

Sci Fi France - SCI FI > La chaîne de la science fiction


06 • Quel bruit entendez-vous à part celui de l’ordinateur ?

D'une part, mon ordinateur n'est pas une merde de pc, donc il ne fait pas de bruit.

D'autre part, je n'entends que la voix de Seven of Nine, qui parle à Kathryn Janeway. Il serait indécent de qualifier ça de bruit. Donc je présume que la réponse correcte est : aucun.



07 • Quand êtes-vous sorti la dernière fois, qu’avez-vous fait ?

Il y a deux heures, pour aller chercher un truc pas cher au MacDo, afin d'utiliser leurs toilettes, car nous n'avons plus d'eau dans l'immeuble pour une durée indéterminée, suite à une grosse fuite…

Ce qui signifie : pas de douche, cuisine simpliste, pas de vaisselle, mais aussi pas de brossage de dents (enfin si, à l'Évian, on ne va quand même pas laisser tomber l'hygiène à ce point, surtout bucale, ce dont certains cadres supérieurs prétentieux, beaufs, incultes et surpayés de multinationales iniques feraient bien de s’inspirer) et, comble de l'horreur, pas de toilettes, puisque pas de chasse d'eau.

Donc heureusement que les toilettes du McDo du haut de la rue Sainte Catherine sont relativement propres, bien que dénuées de savon et de papier (malgré le fait que je les ai prévenus de ce problème, déjà à midi).

Bref, que du bonheur.



08 • Avez-vous rêvé cette nuit ?

Oui, un truc étrange et pénétrant. Très sensuel, très étonnant et très prenant.

Inattendu, pour le moins. En particulier en raison des personnes impliquées.

Agréable, en tout cas. Troublant, pour le moins.

Et au réveil, j'étais encore sous l'effet de cette onirique aventure.



09 • Quand avez-vous rit la dernière fois ?

Quand Number One nous a rendu visite.



10 • Qu’y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ?

Hormis les rideaux et les étagères ?

Un tableau de Z et des dessins et textes des enfants.



11 • Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ?

L'immeuble dans lequel nous vivons.



12 • Quel est le dernier film que vous ayez vu au ciné ?

The Dark Knight

MV5BMTIzMDc4MzA2Ml5BMl5BanBnXkFtZTcwODU0MzA3MQ@@._V1._SX270_SY400_

Et ça faisait des années que je n'étais pas allé au cinéma. Mais celui-ci, il valait le coup de sauter un repas ! Et puis Michael Caine en Alfred, c’est déjà fantastique, non ?



13 • Avez-vous vu quelque chose d’étrange aujourd’hui ?


View Larger Map


Un ruban en plastique rayé qui barrait l'entrée d'un distributeur automatique bancaire du Cours de l’Intendance, avec "Police Nationale Franchissement Interdit", comme dans les films ricains, le fameux "police line - do not cross" et, à l'intérieur, ce qui ressemblait à une flaque de sang.

IMG_0008IMG_0011 - Version 2

La « flaque de sang » (?) est visible au sol sur la première photo. Bon, j’ai été obligé de tourner le ruban pour qu’on voie bien le texte, sur la seconde photo.




14 • Que pensez-vous de ce questionnaire ?

Qu'il est plutôt mieux que la moyenne du genre, mais qu'il faudra que je m'attelle à en écrire un.



15 • Dites-nous quelque chose de vous que nous ne savons pas encore.

Je pensais que je vivrai pas jusqu'à quarante ans.

J'ai déjà eu neuf jours de rab', on dirait. Je ne suis pas certain que ça soit une bonne chose…



16 • Quel serait le prénom de votre enfant si c’était une fille ?

J'ai déjà une fille. Elle s'appelle M.

Mais si j'en avais eu une autre, elle se serait appelée H.



17 • Quel serait le prénom de votre enfant si c’était un garçon ?

J'ai déjà deux fils. Ils s'appellent A. et H.



18 • Avez-vous déjà pensé à vivre à l’étranger ?

Oui. Et j'y pense encore. Mais j'ai le sentiment que ça n'arrivera jamais.



19 • Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?

« Bon, allez, c'est mon tour d'y aller, à toi de prendre ma place pendant ce temps. Souhaite-moi bon courage. »



20 • Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ?

Pratiquement tout ce qui pourrait / devrait être changé est du domaine de la politique, à un degré ou à un autre. Y compris les aspects financiers qui me choquent dans le monde actuel.

Alors je m’attaque à du primordial et de l’humain : je ferai en sorte que la tromperie, le mensonge, l'adultère, deviennent déclencheurs d'une mort lente et douloureuse. Une sorte de virus très sain, en somme.



21 • Aimez-vous danser ?

Oui.

Voilà plutôt une question pour Z, elle aurait à dire, sur le sujet. Alors que moi, une réponse monosyllabique suffit.



22 • Georges Bush ?

Attardé ?



23 • Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ?

« La folle et véritable vie de Luigi Prizzoti », spectacle d'Édouard Baer. Avec l'apparition folle de Jean Rochefort…

Je tombe sur des trucs étonnants, quand mes insomnies m'assomment trop pour me permettre de lire. Pour une fois, une agréable surprise de milieu de nuit.



24 • Quelles sont les 4 personnes qui doivent prendre le relais sur leur blog ?

Il y a encore des gens qui écrivent sur leur blog, à part moi ?

Si jamais c'était le cas : pour celles et ceux qui veulent répondre mais n'ont pas (plus) d'espace dédié, je veux bien héberger leurs réponses, j'ai une catégorie "invités" faire pour ça.

Pour les autres, merci de me prévenir, si jamais ça vous prend, que je signale vos errances et ne reste pas (trop) seul…



AppStore gone crazy…

Obviously, Apple should increase their “firing people” rate, not only in Mobile Me division, but also in iTunes and iPhone divisions…

Here is something that happens all the time, lately… I see that in iTunes, telling me 5 apps have available updates online.

iTunes Library - Applications 5

So I click on “Applications” in the list. And get a listing of all the downloaded Applications. In the bottom right corner, a message tells me that I can go and download the 5 updates.

iTunes - 5 Updates Available

I click on that and I get the following message :

From Clipboard 3

I live in France, so, even if my whole machine is in english (for reasons I’ve already explained, I think), the iTunes Store I’m logged to is France’s and the specific messages are in french too. But here is the translation :

Application updates

No updates are available right now for ••• (•••@mac.com). To look for updates for another account, log in with this account.

[ Finished ]


Well, this is obviously another case of “we hired cheap, incompetent people from microsoft and now we make our users suffer as if they were on the Dark Side and we still haven’t taken the necessary steps to make it right”… Sure, as crappy as Mac OS X, the related hardware and applications have become, they still are far superior in terms of ease of use, elegance, stability and robustness to their windows counterparts. And I wouldn’t cross the line and leave what is still the best system available. But I certainly miss the days when uptime could be counted in weeks, even months and we could laugh at windows users problems, since we now know what it is to be forced to do regular backups, fear fo
Now, please, Apple, do whatever it takes to become the best hardware and software company again. Steve Jobs is known to fire people easily and harshly, for much less than that! Time to practice, Mr. Jobs, time to practice…

Keep on firing!

No, really, I’m fed up of sending bug reports to Apple!

Hence…

Pasted Graphic

And I’m quite disappointed, to say the least, that my “personal information is not sent with this report” and that I “will not be contacted in response to this report”…

La saison de quoi ?

Bon, ils sont gentils, chez Carrefour, mais il n’y a que moi qu’un duo avec trois composants choque ?

IMG_0004

Sans compter que mettre du surimi dans un truc qui se mange, je pense que c’est passible d’une fermeture administrative décrétée par le service d’hygiène ou sinon, ça devrait l’être !

Bah…

Well done!

Alors ça, ça me fait bien rire.

À chaque fois que j’envoie un bug report à Apple (et ça devient de plus en plus fréquent), je mets une phrase du genre « Arrêtez d’embaucher des gens de chez microsoft et virez ceux qui sont là ! J’utilise des machines Apple depuis 1980 et ça fonctionnait merveilleusement, avant. Maintenant, nous n’avons qu’un produit un peu moins mauvais que les gens du côté obscur. C’est inadmissible et honteux. »

Eh bien, on dirait que Steve Jobs a fini par entendre raison.




Well, that’s a treat!

Everytime I send a bug to Apple (and it’s becoming more and more frequent), I add a sentence more or less like « Stop hiring microsoft people and fire those already in the place! I use Apple computers since 1980 and they used to work like a dream. Nowadays, we only have a product a bit less mediocre than those on the dark side. It’s inadmissible and shameful. »

Well, it seems Steve Jobs is finally coming to his senses.

Il était (quarante) ans…

Thank you, M, for allowing me to use your precious iPod nano to try this.

Merci, M, de m’avoir prêté ton précieux iPod nano pour essayer ceci.





Just missing my own iPod nano first generation to keep on running, now…

Il ne me manque plus que mon propre iPod mon première génération pour continuer à courir, maintenant…

Made on a Mac…

Bon, je ne rate jamais une occasion de dire tout le mal que je pense d’Orange. Mais, pour une fois, je vais en dire du bien :

Pasted Graphic

Le formulaire de remboursement de 100€ pour l’achat d’un iPhone 3G, offre destinée aux possesseurs d’un iPhone v1 est faite, par un certain Allan, sur un Mac ! Et ça c’est bien !

But I'm not a tree…

40 isn't old if you're a tree… Photography by Sarah Hall

Public(ité)

J’ai envahi une salle de danse. Enfin, mes tableaux plus exactement.

Ils ont pris leurs places naturellement dans ce lieu. Il y a même des traces qui sont nées sur les murs et sur les tables. Tout ce monde respire mieux.

Il fallait à ça un témoin. J’ai donc donc demandé à notre chère télévision locale de bien vouloir avoir la gentillesse d’envoyer un journaliste. Il a fallu lui répéter plusieurs fois pour que ça rentre mais elle (la chaîne de télé) a fini par comprendre. Tiphaine fût donc l’heureuse élue.

NumberOne s’était déplacé pour l’occasion et aussi pour voir quelles possibilités il aurait pour acheter une Canadienne. Merci Hugues d’être venu. C’est toujours un plaisir de te voir et de savoir que tu t’intéresses à ma production.

Donc.

Elle est venue avec sa caméra et son pied qui pése deux tonnes. Elle est restée deux heures et nous nous sommes donné un autre rendez-vous car elle avait peur de ne pas avoir assez d’images de danse.

Et elle a fait ça de toutes ces images et des vingt minutes d’interview :



C’est vraiment bizarre de se voir à la télévision, de s’entendre… C’est pas franchement agréable. Ce qui est bien, c’est que je vois maintenant à quoi ça ressemble quand je peins.
C’est loin d’être le début de la gloire… Quoi que…

Nous sommes allés chez Ikéa. Je cherchais les cartons plats super facile à emporter. T s’était installé avec H et l’iPhone. Je reviens en lui disant que le tabouret à roulettes est manquant et que les boîtes transparentes, y en a plus. Et là, avec des yeux étonnés, il me dit : « Je viens d’entendre quelqu’un dire “Regarde, c’est la fille qui peint avec ses pieds, sur la toile. Je l’ai vue à la télé !”. Alors j’ai dit “Oui, c’est elle”. Tu te rends compte, on t’a reconnu. »

Presque le début de la gloire, non ?

Une bombe !

Je me permets, ici, de retranscrire (en corrigeant quelques fautes de français) le très documenté billet d’Agnès Giard intitulé «Bikini: l'érotisme qui fait boum», publié dans son excellent blog «Les 400 culs».


Cet article me donnel’occasion de vous inviter à jeter un coup d’œil chez Wicked Weasel. Ces créateurs sont les successeurs (sans doute ultimes, car je ne vois pas comment faire moins sans tout enlever) de Louis Réard… J’aime d’ailleurs beaucoup le slogan des australiens de WW : « Wicked Weasel Bikinis - Tiny bikini specialists - Barely covering girls since 1994 »…




Le XXème siècle est marqué par l’invention la plus suicidaire de l’homme : la bombe nucléaire. Mais il compte -malgré tout- un événement positif : la création du bikini.

bikini1946


Tout commence le 1er juillet 1946 : une bombe de 23 000 tonnes est lâchée à neuf heures du matin sur l’atoll de Bikini, situé dans le sud du Pacifique. La bombe, baptisée Gilda, reproduit l’image d’une femme au corps parfait. Quand elle explose, un gigantesque champignon de 10 000 mètres de haut s’élève dans le ciel paradisiaque, réduisant un atoll en poussière radioactive. "C’est le premier test atomique officiel depuis la fin de la seconde guerre mondiale, explique Patrick Alac, journaliste de mode. Quatre jours plus tard, le 5 juillet, un petit scandale apparemment anodin a lieu dans une piscine publique de Paris où avait lieu un concours de beauté…"

Un créateur de mode, Louis Réard, profite de l’occasion pour présenter sa collection de maillots de bain. Nombre de visiteurs avaient remarqué une femme extrêmement peu vêtue et cela déjà bien avant le résultat du concours. Lorsqu’elle est appelée à monter sur le podium des finalistes, un murmure s’élève alors parmi les spectateurs. Ni la beauté, ni la célébrité de cette femme ne sont la cause d’une telle exclamation, mais plutôt le maillot de bain spécial qu’elle porte. Deux triangles avares de tissu couvrent les seins, retenus par un fil. Le bas, découpé devant en un petit triangle laisse les hanches nues. Sommet de l’impudeur et de l’obscénité, seule une mince ficelle sépare les fesses ! Le scandale va durer presque 20 ans.

Michele Bernardini, une danseuse nue du Casino de Paris, est la personne toute désignée pour servir ce coup médiatique: elle n’a aucun scrupule à revêtir le mini-maillot. Quant au concours de beauté de la piscine Molitor, c’est le lieu idéal. Reste à trouver le nom du maillot. En ce mois de juillet, les événements politiques font la Une. Un peu avant Réard, le grand couturier Jacques Heim présente un modèle de maillot très osé appelé Atome.

Une actrice de l’époque (Rita Hayworth) est surnommée «bombe atomique» à cause de la chaleur sexuelle dont elle irradie. L’esprit du temps associe l’image d’une arme meurtrière et celle d’une fille séduisante dans un déshabillé provocant, le mélange d’un symbole d’amour et de mort… Réard s’inspire évidemment de l’actualité, pour porter un grand coup.


Le scandale du bikini est pourtant étouffé par la censure. Aucun magazine n’en parle. La presse fait un boycott. Le bikini n’est mentionné nulle part, ni le jour suivant, ni les semaines suivantes, ni les années suivantes : silence complet.

On ne parle, cet été 46, que du célèbre maillot Atome de Jacques Heim (maintenant totalement oublié). Sur les plage de la Côte d’Azur, des avions tirent une banderole «L’Atome, le plus petit maillot du monde». Réard conteste aussitôt cette publicité : «Le Bikini – encore plus petit que le plus petit maillot du monde» ! Mais en vain. Les gardiens des bonnes moeurs veillent au grain.


C’est seulement en 1948 que le magazine Vogue parle du premier deux-pièces, et encore du bout des lèvres… D’autres magazines comme Fémina citent Heim et le trouvent un peu trop «indécent». Un journaliste de Elle critique: «Cet été, on ne se déshabille pas, on se dénombrilise !».

Censuré par les médias, mis aux oubliettes, Réard se porte pourtant très bien: il habille les plus grandes stars du monde. Ses maillots ne peuvent être achetés qu’au 47 rue de Clichy, dans une boutique prestigieuse qui porte son nom. Son bikini n’a pas besoin de publicité, ni de presse. En 1965, il persiste et signe donc dans l’extrême en créant un bikini encore plus petit que le précédent: le sexy-bikini, précurseur du tanga brésilien.

Dès son apparition sur les plages, en 1949, le bikini est interdit par la loi: en Espagne, Italie et France, c’est la chasse aux sorcières ! En 1951, sous un flot d’injures, le journal du Vatican Osservatore Romano annonce que les Chevaliers de l’Apocalypse apparaitront sans doute en bikini. Les communistes disent que le bikini, en tant que marque de la bourgeoisie, attise la lutte des classes. Les féministes l’accusent de transformer la femme en objet de désir. Dans les piscines allemandes, le bikini reste interdit jusqu’aux années 70. Et pourtant…

bikinipinup

Des centaines de magazines se mettent à couvrir l’élection de «Miss Bikini». Un journaliste américain affirme: «Le bikini est un maillot de bain dans lequel chaque homme aimerait voir la femme de l’autre mais pas la sienne.» En 1964, le «styliste de la révolution sexuelle», Rudi Gernreich invente le monokini, un maillot sans le haut qui laisse la poitrine nue. C’est à peine s’il est vendu à 3000 exemplaires dans les années 80, mais il permet au bikini de devenir un maillot presque bienséant. Du coup, les designers de mode s’en emparent.

On invente le bikini en peau d’ours, en cheveux, en fleurs de plastique, en algue, en pelouse, orné de diamants ou taillé dans du métal… Plus excentriques encore apparaissent le bikini gonflable, l’insubmersible, le bikini robe de mariée, l’auto-adhésif (un patch rond collé sur les seins), le jetable, le bikini peint sur le corps et le bikini ventilateur fait d’hélices alimentées par l’énergie solaire. Certains bikinis ne peuvent pas aller dans l’eau. D’autres, créés par des physiciens de l’aérodynamique, sont trop lourds pour être portés. D’autres sont si précieux qu’il leur faut une escorte de police.

Provocant et immoral, le bikini doit surtout son succès au cinéma. Des réalisateurs l’utilisent pour donner à leur film un parfum de scandale et… remplir les caisses. Dans Et Dieu Créa la femme, Brigitte Bardot fait un plongeon remarqué en bikini-vichy. L’été suivant, des milliers de spectatrices portent le même à la plage. Dans Lolita, la jolie Sue Lyon bronze dans le jardin en petite tenue. Des millions d’Américaines l’imitent. Peau lisse, muscles ambrés, cuisses galbées, des corps de celluloïd portent le bikini sur grand écran avec une fausse innocence ambigue : Marilyn Monroe, Ursula Andress, Jayne Mansfield, Raquel Welch, Bo Derek et d’innombrables James Bond Girl… Tout leur art : rester naturelles comme si elles étaient correctement vêtues, alors que seuls quelques centimètres carrés de tissus les protègent du regard…

Le bikini repousse la barrière collective de la pudeur en montrant qu’on peut rester maîtresse de son corps tout en en livrant 90%, voire pire, à la lubricité des spectateurs. Le bikini se porte comme un uniforme. Il impose au corps des normes de maintien ultra-strictes : rentrez le ventre, tendez la poitrine ! Pas si libérateur que ça (au fond), le bikini met fin au tabou de la nudité mais invente le tabou de la cellulite. Impossible d’en porter un sans avoir, au préalable, passé des heures en club de gymn et imposé une diète stricte à son estomac.

Avec le bikini, le corps devient un objet d’exposition. «Culte du corps, obsession de la beauté et de la mode ont remplacé les aspirations intellectuelles et spirituelles de l’individu, remarque Patrick Alac. Ce corps soigné que l’on maintient en forme et que l’on décore de bikinis aussi minuscules que des bijoux n’est plus considéré comme l’enveloppe terrestre d’une âme immortelle mais il est devenu un but en soi.»

Maintenant, le bikini ne choque plus personne. Il n’est plus synonyme de libération sexuelle mais d’aliénation au diktat corporel. Jésus portait-il un bikini sur la croix ? On raconte qu’un bikini blanc porté par Pamela Anderson aurait provoqué une série d’accidents de la route suivi d’une vague de procès contre cette campagne publicitaire : les conducteurs, perturbés, déconcentrés, empruntaient la mauvaise voie ! D’autres freinaient brusquement pour mieux voir la top-modèle.

Le Bikini nous fait croire en un monde peuplé de mannequins idéales qui portent leur nudité en triomphe derrière un cache-fente et deux cache-tétons. Il transforme la plage en paradis de corps nus et heureux -un paradis artificiel, mais la magie est là : on l’aime ce bikini, malgré la bombe nucléaire, malgré l’auto-destruction. Le bikini cache et révèle à la fois. Un cocktail explosif.

Free Tibet!

Songs for Tibet - The Art Of Peace is a music album with contributions from number of musicians from throughout the world, including the United States, United Kingdom, Canada and South Africa.

The artists include Sting, Suzanne Vega and Alanis Morissette. The album is an initiative to support Tibet, the promotion of peace, basic fundamental human rights, including freedom of speech and religion and the current Dalai Lama Tenzin Gyatso. Songs for Tibet - The Art Of Peace is a project from the Art of Peace Foundation in Washington DC.

Songs for Tibet - Art of Peace is being released to coincide with the start of the Bejing 2008 Summer Olympics on August 8, 2008. The album was released on iTunes August 5, 2008 and the CD will be available August 12.

And our piece of shit of president won’t meet the Dalaï Lama, but rush to kiss the asses of the chinese oppressors. Fascists to fascits, they have so much to share, their contempt for the Human Rights and their worshipping of money, among other things.


Songs for Tibet - iTunes Store


La Fondation Art of Peace a réunit quelques-uns des plus grands artistes sur le projet Songs for Tibet - The Art of Peace.

Les enregistrements, dont certains sont originaux alors que d'autres revisitent d'anciens morceaux, sont signés par Duncan Sheik, Moby, Underworld, Teiter, Damien Rice, Rush, Ben Harper, John Mayer, Sting, Regina Spektor et par beaucoup d'autres artistes encore.

Les fonds recueillis suite à la vente de cet album caritatif exclusif permettront de soutenir des initiatives en faveur de la paix, des droits humains fondamentaux, comme la liberté d’expression et de culte et de la préservation de la culture tibétaine, chères au Dalaï Lama.

Et notre fiente de président sarkozytler ne rencontrera pas le Dalaï Lama, alors qu’il se précipite ventre à terre pour lécher le cul des oppresseurs chinois. Entre fachos qui chient sur les Droits de l’Homme et ne vénèrent que leur portefeuille, ils ont bien des choses en commun.

Back!

Il est là ! Apple et UPS forment une équipe redoutablement efficace…

Un bel iPhone v1 tout neuf est arrivé ce matin. Mais en firmware 1.1.4, je dois donc d’abord mettre à jour en 2.0.1 pour pouvoir faire la “restauration” depuis mon backup de lundi.

Ce que je ne comprends pas, c’est : pourquoi je dois télécharger à nouveau ce firmware, étant donné que j’avais déjà mis à jour mon iPhone précédent et qu’il doit donc être en cache quelque part ?

iPhone v1 - front

It’s here! Apple and UPS make a tough team…

A beautiful, brand new iPhone v1 arrived this morning. But with firmware 1.1.4, therefore I must update it to 2.0.1 before restoring from my backup of monday.

What I don’t undesrtand is: why do I have to download this firmware again, since I already updated my previous iPhone and thus it should be in cache, somewhere?

Reviens !

Mon iPhone est reparti chez Apple à l’instant…

Dur de s’en passer.

Il devrait revenir rapidement, avec une caméra qui fonctionne bien, j’espère.

iPhone v1 - back


My iPhone is on its way to Apple, just now…

Hard to do without.

It should be back soon, with a functional camera, I hope.

Renoncement…

Depuis l’été 2007, ce jour est à barrer du calendrier…